publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Différences d’âge : le témoignage de Cathy, 53 ans

Publié par : Clémentine Fitaire (19. avril 2016)

Cathy, 53 ans, vit depuis deux ans, avec Damien, 29 ans. Ils osent, tous les deux, affronter les regards et les commentaires, parfois critiques.

Cathy, l'amour avec un jeune homme de 24 ans de moins que vous, ça se passe comment ?

Ouh... Pas facile ! Vraiment pas facile, en tous les cas pour moi car lui, je n’ai pas l’impression que ça lui pose problème. Il m’aime, il me désire.
C’est de mon côté que c’est difficile. Je n’ai jamais eu beaucoup confiance en moi, alors être regardée par les yeux d’un homme qui pourrait être votre fils, c’est souvent lourd. D’autant que Damien est un beau garçon. Il plait beaucoup aux filles. Il y a des moments douloureux, pour moi, quand je vois des filles de 20-25 ans, lui tourner autour. Et que moi, je suis là, avec mes 53 ans, ma ménopause et mes premières bonnes rides... Il faut vraiment avoir confiance en soi, pour assumer ça. J’ai 53 ans, et qu’on le veuille ou non, une femme de 53 ans, c’est moins attirant qu’une jeune fille de 20 ans.

Vous pensez souvent à cette différence d'âge ?

J’y pense tout le temps. Alors, c’est vrai que Damien est très rassurant. Je vois bien qu’il m’aime sincèrement. J’entends ce qu’il me dit, qu’il s’en fiche, qu’il veut rester près de moi toute la vie... Mais je l’arrête, quand il me dit ça. Toute la vie, je sais que ça ne se peut pas, et de toute manière, je ne le veux pas. Vous imaginez ? Un beau jeune homme comme ça, qui se transforme en garde de vieille ? Non. Je pense qu’un jour, il faudra que j’arrête cette relation. Mais, pour l’instant, c’est trop difficile. Il y a trop d’amour trop de désir. On est vraiment bien ensemble. Il est beaucoup plus jeune, mais intellectuellement, c’est la bonne entente. Il m’apprend beaucoup de choses. Autant que je lui en apprends. Et sexuellement, c’est magique. C’est vrai que, de ce point de vue, l’âge ne compte pas beaucoup. C’est chimique, non, ces choses là ?

Et concernant son éventuelle envie d'avoir des enfants ?

Cela fait deux ans que nous sommes amoureux. Mias en effet, je pense qu’un jour, il aura envie d’avoir des enfants, que je ne pourrai jamais lui donner. Il me dit qu’il se fout d’avoir des enfants. Mais cela ne durera pas. Quand je le vois s’amuser avec des gamins, pomponner des petits enfants, c’est comme un coup de poignard pour moi. Et c’est ça, qui me fait souffrir : cet avenir que nous n’aurons pas ensemble.

Et dans votre entourage, comment ça se passe ?

Plutôt pas mal. Quand j’ai rencontré Damien, je sortais d’un divorce difficile. Mes amis avaient peur pour moi. Alors, quand je leur ai dit que j’étais tombée amoureuse, ils ont été très contents. Mais, je ne leur ai pas dit l’âge. Je leur ai dit qu’il était plus jeune, sans préciser de combien. Puis, j’ai donné un âge plus élevé que le vrai, et je l’ai baissé progressivement. Maintenant, ils savent tout, et ils l’acceptent bien. Mes bonnes amies, le regardent avec concupiscence, regardent leur vieux mari, et me disent que je dois bien en profiter !

De son côté, à lui, on m’a plutôt bien acceptée aussi. Je pense qu’ils me voient comme une passade. Mais, ses amis m’aiment plutôt bien. Mis à part au plan physique, je ne me sens pas trop décalée avec eux. Je me sens bien avec les jeunes. Mais pour ses parents, c’est différent. Sa maman n’accepte pas, elle voudrait qu’il soit avec une jeune femme qui lui donnera une famille. Moi, elle m’aime bien en tant que personne. Mais, en tant que belle fille... non. Cela ne passe pas.

Vous savez pourquoi vous êtes tombée amoureuse d'un homme si jeune ?

Est-ce que vous poseriez la même question à un homme qui vivrait avec une très jeune femme ? Je ne suis pas certaine ! Je suis tombée amoureuse de lui, parce qu’il est beau, drôle, vivant, dynamique, et jeune, justement. Bon ! Honnêtement, je me suis posé la question, moi aussi. En fait, je me suis aperçue que je suis toujours tombée amoureuse d’hommes de cet âge-là. Quand j’ai connu mon premier mari, on avait une vingtaine d’années. Mon deuxième mari avait 10 ans de moins que moi. Je l’ai connu, j’avais 30 ans, il en avait 20. Et maintenant, ça continue. Je suis beaucoup plus âgée, mais lui a toujours une bonne vingtaine... Et c’est vrai que je ne m’imagine pas tomber amoureuse d’un vieux de mon âge. Comme si l’amour, c’était la jeunesse.

L'avis du psychiatre

L'avis du docteur Youssef Mourtada :

Cathy a raison : l’amour, c’est la jeunesse. Pour quelqu’un qui a peur de vieillir, avoir une histoire avec un plus jeune, c’est le meilleur moyen d’oublier son âge. C’est le paradoxe, puisque Cathy est obsédée par cette question du temps qui passe, et qu’elle en souffre. Si on peut imaginer que Damien est émerveillé par cette relation avec une femme de l’âge de sa mère, qu’il est satisfait de l’intérêt que lui portent les autres femmes, amies de Cathy, on peut imaginer aussi que cette relation le rassure, lui. Il peut penser qu’elle ne risque pas de le quitter pour un autre. Il peut prolonger, comme ça, le temps qui lui plait, une relation avec un beau substitut maternel.

Quant à elle, probablement que Damien joue plusieurs rôles : il est l’enfant qu’elle peut materner, le père possessif et jaloux et l’amant. Tout en un ! Et puis, les amoureux vivent hors du temps. Ils n’ont pas d’âge. C’est ça l’une des vertus de l’amour. Voilà qui est rassurant, pour une femme qui a peur de vieillir.

Pour réagir, apporter votre témoignage... rendez-vous sur notre FORUM.

Dr Youssef Mourtada, psychiatre

Dr Youssef Mourtada, psychiatre


publicité