publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Sexualité : comment en parler à son partenaire ? : Les conseils du médecin spécialiste

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. janvier 2015)

Interview du Dr Sylvain Mimoun, gynécologue et andrologue.

Doit-on nécessairement parler de sexualité quand il n'y a pas de problème ?
Théoriquement lorsque tout va bien, inutile de vous forcer à aborder le sujet. Si vous n’en avez pas envie et que ce n’est pas dans votre nature, ce n’est pas la peine. Certains couples parlent facilement de sexe, cela fait partie intégrante de leur plaisir. C’est une sorte de jeu, cela peut participer à renforcer leur complicité, leur connivence. Cela peut même leur apporter de l’excitation. Mais d’autres personnes sont gênées, voire mal à l’aise, d’évoquer le sujet. Elles font l’amour facilement, prennent du plaisir... Mais elles ont du mal à se voir le faire, à en parler. Dans ce cas, se forcer reviendrait à créer un problème là où il n’y en a pas.

Et lorsqu'il y a une difficulté, comment s'y prendre ?
Le but est de ne surtout pas focaliser sur cette difficulté car plus vous en parlerez, plus elle risque de s’accroître. Par exemple, si vous n’appréciez pas particulièrement une caresse spécifique de votre compagnon, plutôt que de lui dire, même gentiment, mieux vaut lui parler de ce qui vous apporte du plaisir. Sinon, vous risquez de le braquer*. Focalisez sur les choses agréables, axez votre discours sur le positif : « J’ai beaucoup aimé lorsque tu m’as caressé le dos, la fois où tu m’as fait telle chose », etc. L’homme garde ainsi une bonne image de lui-même et il est subtilement incité à se concentrer sur la zone évoquée plutôt qu’ailleurs.

*Note : certaines femmes pourront trouver les propos du Dr Sylvain Mimoun trop complaisants envers les hommes. Au sein de notre rédaction, nous serions plus enclins à dire les "choses en face" à notre douce moitié !

Dr Sylvain Mimoun

Dr Sylvain Mimoun


publicité