publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le point G

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. janvier 2014)

Le point G est une zone érogène dont la stimulation déclencherait un orgasme d'une intensité à la limite de l'expérience mystique.

Appelé kanda par les tantriques, perle noire par les taoïstes, en Occident le point G tient son nom du docteur Ernst Gräfenberg qui l'a localisé et identifié en 1950. Depuis, le point G n'a cessé d'alimenter les débats... et l'imagination. Plusieurs interrogations sur le point G demeurent sans réponse : sa nature exacte, d'où il vient, s'il est ressenti de la même manière par toutes les femmes. Quant à savoir si toutes les femmes possèdent un point G, la question n'est pas encore élucidée ; à chacune de le vérifier en partant à la découverte de son corps, seule ou accompagnée.

 

Où se trouve-le point G ?

Le point G est situé dans le vagin à environ 6 centimètres de la vulve, dans la paroi supérieure (soit du côté du ventre).

C'est une zone légèrement rugueuse d'une dimension variable, entre celle d'un haricot et celle d'une pièce de monnaie. Stimulé, sa taille augmente et il se met à palpiter. Lors de l'orgasme, il peut avoir doublé de volume.

Autre indice : la stimulation du point G provoque une envie d'uriner, car il passe devant l'urètre, conduit menant à la vessie. Loin de vous arrêter, ce signe doit vous inciter à persévérer, jusqu'à sa disparition au profit de sensations plus agréables.


publicité