publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

20 conseils pour une alimentation pauvre en potassium : Conseils 11 à 20

Publié par : Dorothee Gebele (10. août 2015)

 11) Evitez les aliments riches en additifs et conservateurs

Il s’agit notamment des plats industriels tout faits, les potages, compotes et pâtisseries industrielles ou les boissons énergétiques.
Attention aussi aux liquides provenant de fruits ou légumes en conserve !

12) Limitez la consommation des aliments sucrés

Notamment le chocolat et le cacao, la confiture, les biscuits secs, etc.  

13) Attention à certaines herbes et épices

Le persil, la luzerne ou le pissenlit peuvent favoriser l’augmentation de votre taux de potassium. Demandez conseil à votre médecin ou en pharmacie !
Parmi les épices, évitez le cumin, le curry, le gingembre et le poivre moulu.

14) Buvez de l’eau !

Boire suffisamment d’eau est important pour nous tous. Mais une bonne hydratation, qui a un impact positif sur les fonctions rénales, est particulièrement indiquée lorsqu’il s’agit de faire baisser le taux de potassium dans le sang.

15) Réduisez votre consommation de café  

Evitez notamment le café en poudre soluble, mais aussi la chicorée soluble !
Misez plutôt sur thé et tisanes !

16) Attention aux jus de fruits !

Les jus de fruits frais sont généralement riches en potassium, notamment les jus d’orange, de citron, de pamplemousse, de pomme et de raisin.

17) Limitez votre consommation d’alcool

Fort ou pas fort : l’alcool n’est pas indiqué en cas de taux de potassium élevé ! Evitez donc les boissons alcoolisées, y compris le vin et le cidre.

18) Evitez les compléments alimentaires ou de vitamines

Ils contiennent tous du potassium !

19) Respectez les quantités et portions recommandées :

L'apport quotidien conseillé en potassium est d'environ 4 à 5 grammes pour un adulte. Mais le besoin en potassium varie en fonction de certains critères (tranche d’âge, grossesse,..). Il est donc essentiel de respecter les indications prescrites par votre médecin ou diététicienne. Ces derniers peuvent également vous signaler les aliments à privilégier ou à éviter.

20) Attention aux médicaments !

Certains médicaments peuvent favoriser l'accumulation de potassium dans l'organisme. Si vous devez limiter votre consommation en potassium, n’oubliez pas de consulter votre médecin pour vérifier la liste de vos médicaments et éventuellement changer de médicament ou de dosage.

Eventuellement, votre médecin peut vous prescrire des médicaments qui permettent de baisser la kaliémie (concentration de potassium (K+)) dans le sang. Par exemple la résine (résine échangeuse d’ions) vous aidera à éliminer le potassium à travers les selles, alors que certains diurétiques favorisent l’élimination de l’excédent de potassium avec les urines.

Important : Si vous devez surveillez attentivement votre taux de potassium, consultez votre médecin avant la prise de tout médicament (même si ce dernier est disponible sans ordonnance) !

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité