publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les antioxydants : Les bienfaits des antioxydants

Publié par : Clémentine Fitaire (22. août 2015)

Les antioxydants se retrouvent principalement dans les fruits et les légumes, et de nombreuses études ont prouvé leurs bienfaits sur la santé. Ainsi, les antioxydants seraient efficaces, entre autres, pour :

> Abaisser le taux de cholestérol et réduire le risque de maladies cardio-vasculaires :
Comme nous l'avons expliqué précédemment, les antioxydants permettent de lutter contre les radicaux libres. Mais ils empêchent également l'oxydation des graisses qui peuvent être néfastes pour les vaisseaux sanguins.
Dans la famille des antioxydants, on retrouve les caroténoïdes (présents dans les aliments de couleur jaune, orange ou rouge tels que les oranges, les poivrons, les tomates, les pêches, les mangues, les papayes...), qui selon certaines études permettraient de diminuer le taux de LDL (mauvais cholestérol) dans le sang. La consommation de ces aliments riches en caroténoïdes limiterait ainsi le risque de maladies cardio-vasculaires.

> Prévenir les cancers :
Si les fruits et les légumes sont tant prisés et présentés comme des bienfaiteurs pour la santé, ce n'est pas pour rien ! Et l'une des raisons serait que les nutriments antioxydants, s'ils sont consommés en quantité suffisante, permettraient de diminuer les risques de cancers de plus de 30 %*.

> Protéger les yeux :
D'une manière générale, toutes les molécules antioxydantes sont protectrices de l'oeil et de la vision. Parmi elles, les caroténoïdes, plus précisément la zéaxanthine et la lutéine. En effet, selon une étude de l'INSERM*, la consommation d'aliments riches en zéaxanthine (maïs, chou-fleur) réduirait de 93% les risques de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) et de 47% la survenue d'une cataracte. La lutéine quant à elle (jaune d'oeuf, carottes, oranges, épinards) abaisserait les risques de DMLA.

> Contrer les effets de la pollution :
L'air que nous respirons est souvent pollué de puissants oxydants comme le dioxyde d'azote et l'ozone, qui peuvent mener à des problèmes respiratoires.
Des études ont montré que certains nutriments antioxydants (en particulier la vitamine E et le bêta-carotène) permettaient de diminuer fortement l'oxydation de ces molécules nocives.

> Retarder le vieillissement :
Les radicaux libres sont également nocives pour le vieillissement cutané. En effet, quand ils sont en trop grand nombre dans l'organisme, les radicaux libres s'attaquent aux membranes cellulaires. Résultat : la peau s'altère, s'abîme prématurément. Mais, là encore, les antioxydants peuvent aider à limiter les dégâts, en particulier ceux contenus dans les légumes à feuilles vertes (brocolis, choux, épinards), ou dans les fruits foncés (prunes, framboises, groseilles...).

* Etude française SU.VI.MAX (SUpplémentation en VItamines et Minéraux Anti-oXydants), 1994-2004.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité