publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La glycémie à jeun : Quand effectuer une analyse de sang ?

Publié par : Elide Achille (09. janvier 2014)

Le dosage de la glycémie à jeun fait partie des bilans métaboliques systématiques. Il est donc effectué assez souvent en association avec les dosages de cholestérol et triglycérides dans le sang.

En particulier, il est nécessaire de faire une analyse de glycémie à jeun pour dépister un diabète de type 2, chez les personnes en surpoids, les hypertendus et les personnes ayant des antécédents de diabète dans la famille. Cet examen est aussi fréquemment prescrit aux femmes enceintes, pour détecter un éventuel diabète gestationnel.

La glycémie à jeun est prescrite par le médecin généraliste ou dans le cadre de la médecine du travail, elle est remboursée par la Sécurité sociale.

Glycémie à jeun : interpréter les résultats


C'est toujours le médecin qui doit interpréter les résultats de la glycémie à jeun, pour faire un diagnostic de diabète et, éventuellement, prescrire d'autres examens complémentaires ou un traitement adapté.

Valeurs normales
En général, on peut dire que des valeurs normales de la glycémie à jeun sont comprises entre 0,70 et 1,10 g/l.

Valeurs limites
Si les valeurs sont inférieures à 0,70 g/l on parle d'hypoglycémie.
Si, au contraire, elles sont supérieures à 1,10 g/l on parle d'intolérance au glucose.

Attention, diabète...
Une personne est considérée comme diabétique lorsque deux glycémies à jeun, effectuées à deux semaines d'intervalle, ont montré un taux de glucose égal ou supérieur à 1,26 g/l (ou 126 mg/l).

Attention, la glycémie à jeun chez un patient diabétique est souvent plus élevée que la glycémie en fin de journée, avant le repas du soir. Cela est simplement lié au fait que le foie fabrique du sucre durant la nuit quand on est diabétique.


publicité