publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les graisses : Les recommandations nutritionnelles

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Les graisses et la santé

Les deux principaux risques d'une consommation importante de graisse sont les maladies cardio-vasculaires et l'obésité. Par ailleurs, certains travaux suggèrent que l'obésité constitue un facteur important dans la progression du cancer du sein, de l' utérus, de la prostate et du côlon.

Il est considéré aujourd'hui qu'une alimentation qui fournit 30% de l'énergie journalière sous forme de graisses est favorable à la santé. Mais, toutes les graisses ne doivent pas être consommées en quantités équivalentes.

En fait, ce n'est pas la graisse elle-même qui est dangereuse pour la santé, mais la consommation excessive ou insuffisante de certains types de graisses.

Les différents types de graisses

Toutes les graisses sont en réalité un amalgame d' acides gras saturés, mono-insaturés et polyinsaturés (oméga 3 et oméga 6), même si un type d'acide gras domine généralement.

Les graisses saturées

Les graisses saturées (beurre, fromage, produits à base de viande, lait entier et yaourt, tartes, pâtisseries, saindoux, jus de cuisson de viande, margarine solide, huile de coco et huile de palme) ont tendance à augmenter le niveau de cholestérol total et ainsi que le "mauvais" cholestérol.

Les graisses insaturées

Les graisses mono-insaturées, abondantes dans l'huile d'olive ou l'huile d'arachide, permettent, elles, de réduire le taux de mauvais cholestérol. Et elles semblent protéger des maladies cardio-vasculaires.

Par ailleurs, il est recommandé de préférer consommer des graisses polyinsaturées de type omega 3, qui auraient un rôle cardio-protecteur. On les trouve dans les poissons gras, tels que le saumon, le hareng et le maquereau, ainsi que dans les noix et les huiles de soja et de colza. En revanche, de trop grandes quantités d'acides gras oméga 6 diminuent le "bon" cholestérol et augmentent le risque d' oxydation du "mauvais".

Enfin, les acides gras trans (graisses à friture, matières grasses pour boulangerie utilisées en biscuiterie, gâteaux et pâtisseries, viande grasse de boeuf ou de mouton) doivent être consommés en quantités limitées. En effet, non seulement, ils élèvent le "mauvais" cholestérol, mais ils abaissent aussi le "bon".

 

A voir aussi : les aliments à éviter en cas de cholestérol

A lire aussi : 
> Les oméga 3
> Les graisses saturées
> Trop de cholestérol : quel régime ?

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité