publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les graisses saturées (acides gras saturés)

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Les graisses saturées, qui n'ont pas très bonne réputation, sont nommées de la sorte en raison de leur configuration chimique. En fait, au lieu de parler de graisses saturées ou insaturées, d'un point de vue chimique, on parle plutôt d'acides gras saturés ou insaturés.

Les acides gras sont constitués d'atomes de carbone, d'hydrogène et d'oxygène. On distingue - entre autres - les différents acides gras, par le nombre de liaisons (liens) entre ces atomes de carbone. Ainsi, les acides gras saturés n'ont pas de doubles liaisons entre les carbones, contrairement aux graisses insaturées.

Voici en exemple des portions de molécules (C étant identifié comme un atome de carbone) :

> d'un acide gras saturé : ...C - C - C - C... sans double liaison entre les atomes de carbone.

> d'un acide gras insaturé : ... C = C - C = C... avec des doubles liaisons entre certains atomes de carbone.

Comment les reconnaître ?

Les graisses saturées sont solides à température ambiante et sont d'origine animale. En revanche, les graisses insaturées sont liquides à température ambiante et souvent d'origine végétale (les huiles notamment).

On trouve principalement les graisses saturées dans les viandes grasses, la peau des volailles, les produits laitiers, la noix de coco, l' huile de palme, les pâtisseries et viennoiseries.

Comment les consommer ?

Les graisses saturées doivent représenter au maximum 10% de notre apport énergétique. Or, actuellement, les Européens en consomment en moyenne davantage.

Il est donc conseillé de préférer les viandes maigres, de griller la viande plutôt que de la faire frire, d'éviter les produits types gâteaux, biscuits, de choisir des produits laitiers écrémés et de privilégier certaines graisses végétales.

 

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité