publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Lipide : Les acides gras

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Il existe trois catégories d'acides gras : les saturés ; les poly-insaturés et les mono-insaturés.

Les acides gras saturés ne s'oxydent pas au contact de l'air ou de la lumière. Consommés de manière excessive, ils augmentent le taux de mauvais cholestérol qui se dépose dans les artères, favorisant l'athérosclérose et pouvant provoquer des accidents cardio-vasculaires. On les trouve dans la viande, la charcuterie, les produits laitiers gras et le jaune d'oeuf.

Parmi les acides gras poly-insaturés se trouvent les acides gras essentiels, à consommer absolument parce que l'organisme ne peut les synthétiser. Ces acides gras poly-insaturés jouent un rôle dans la régulation du taux de cholestérol. Les huiles végétales comme l'huile de tournesol, de maïs, de pépins de raisin ou de soja, mais aussi les poissons gras en abondent. Les oméga 3 ou oméga 6 sont des acides gras poly-insaturés.

Les acides gras mono-insaturés sont, par exemple, représentés, par l'acide gras oméga 9 (acide oléiqué). Ils se trouvent dans l'huile d'olive vierge, de colza, de noisette. Mais aussi dans les pistaches, le hareng, les graisses d'oie, de canard, de poulet. Ces acides gras auraient un effet bénéfique vis-à-vis des maladies cardio-vasculaires.

Pour être en bonne santé, il est recommandé de limiter sa consommation de graisses saturées, et de consommer l'équivalent d'une cuillerée à soupe d'huile riche en acides gras poly-insaturés et deux cuillerées d'huile riche en acides gras mono-insaturés, par jour.

Les acides gras trans

Ce sont des acides gras d'origine animale : viande de boeuf, produits laitiers... Ils peuvent aussi être synthétisés par des processus industriels, à partir de graisses végétales (hydrogénation, chauffage).

Ces transformations en acides gras trans sont importantes dans la nourriture industrialisée (biscuits industriels, certains plats préparés...).

L'excès d'acide gras trans tend à faire augmenter le mauvais cholestérol, et à faire baisser le bon. Ce qui constitue un risque dans la survenue des maladies cardio-vasculaires.
 

Bon à savoir : les aliments qui sont bons pour le cholestérol :

A lire aussi :
> Les graisses : recommandations nutritionnelles
> Les graisses saturées : pourquoi ont-elles mauvaise réputation ?
> Trop de cholestérol : quel régime ?

Sources : Agence française de sécurité sanitaire des aliments.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité