publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Manger bio : Quelles preuves en faveur du bio ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. octobre 2015)

De nombreuses études montrent la supériorité nutritionnelle des aliments biologiques. Mais d’un point de vue scientifique, cela ne suffit pas pour affirmer qu’ils sont bons, voire meilleurs, pour notre santé que les aliments issus de l’agriculture conventionnelle.

Pour pouvoir le prouver, il faudrait une étude épidémiologique réalisée sur le long terme, difficile à mettre en place aujourd'hui pour une question de coûts et de méthodologie.

« Il ne faut pas oublier que l’alimentation bio est dépourvue de substances toxiques, ce qui constitue déjà un début de preuve en faveur du bio », souligne Vincent Perrot, délégué général de la Fédération nationale d’ agriculture biologique (FNAB). « On peut aussi se poser cette question : faut-il vraiment attendre d’avoir toutes les preuves scientifiques des effets sur la santé humaine d’une alimentation gavée de pesticides pour manger bio ? Pour moi, le choix est fait depuis longtemps. »

 

Moins de pesticides 

Les produits bio sont exempts de pesticides, même s’il peut se produire, ponctuellement, des contaminations accidentelles.

En revanche, ce n’est pas le cas des fruits et légumes cultivés selon les normes de l'agriculture conventionnelle. Or on connaît maintenant les risques liés à une exposition de l'organisme aux pesticides : risques de cancer accrus, infertilité, immunité affaiblie...

Selon une étude publiée fin avril 2008 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), près de 6 % des fruits et légumes conventionnels ont une teneur en résidus de pesticides supérieure à la limite maximale autorisée.

Dans une autre étude sur l’évaluation de l’exposition de 130 enfants franciliens aux pesticides, l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) soupçonne également notre alimentation d’être pourvoyeuse d’une partie de ces résidus retrouvés dans les urines.

 

Lire aussi :
> Les bienfaits du bio sur la santé 
> L'interview du médecin cancérologue, Pr Dominique Belpomme.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité