publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les protéines végétales

Publié par : rédaction Onmeda (01. avril 2016)

© Jupiterimages/iStockphoto

Quand on parle de protéines, on pense tout de suite à viande, poisson, oeufs et produits laitiers. En réalité, comme les végétariens et les végétaliens le savent bien, il est tout à fait possible d'avoir un apport protéique en ne mangeant que des aliments d'origine végétale.

Si ces protéines végétales sont moins complètes que les protéines animales, de bonnes associations alimentaires permettront d'assurer à l'organisme une teneur en protéines suffisantes aux fonctions biologiques. Attention cependant au risque de carence en certains acides aminés, surtout pour les personnes végétaliennes.

Pourquoi a-t-on besoin de protéines ?

Les protéines sont un des éléments constituants de nos cellules. Elles jouent un rôle essentiel dans la régénération cellulaire, et dans le renouvellement et le métabolisme des tissus musculaires, de la peau, des os, des cheveux, des ongles... Indispensables pour le développement du foetus dans le ventre maternel, elles se composent essentiellement d'acides aminés (qui constituent en fait chaque brique d'une protéine) et interviennent dans de nombreuses fonctions biologiques, agissant par des enzymes (qui sont des protéines).

Notre corps puise les protéines de l'alimentation. L'apport quotidien recommandé est d'environ 0,80 g/kg/j chez les adultes.

Protéines végétales : mode d’emploi 

Les aliments riches en protéines d'origine végétale sont les céréales et les légumineuses. Les protéines végétales sont moins grasses et plus facilement digestibles que les protéines animales.

Toutefois, si les protéines animales suffisent à elles seules à donner à notre organisme l'apport protéique dont il a besoin, ce n'est pas le cas des protéines végétales. Ces dernières ne contiennent pas forcément tous les acides aminés essentiels dont notre corps a besoin : les céréales manquent de lysine, tandis que les légumineuses ne contiennent pas d'acides aminés soufrés.

Si on choisit une alimentation qui exclut complètement les aliments d'origine animale, pour éviter toute carence en protéines, il est nécessaire d'associer céréales et légumineuses, préférablement pendant le même repas ou, au moins, au cours de la journée. Il est donc recommandé de bien se documenter, et éventuellement de prendre l'avis d'un diététicien.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité