publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

A quoi servent les compléments alimentaires ? : Les vitamines

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. octobre 2011)

Les vitamines, qu’est ce-que c’est ?
Ce sont des substances organiques, indispensables à notre santé, que l’on ne trouve que dans l’alimentation (à l’exception de la vitamine D synthétisée par la peau grâce à l’action du soleil).

Si l’on vous dit : "tu as mauvaise mine, prends donc des vitamines !"... en fait, il y a peu de chances que vous soyez réellement carencé. Votre alimentation couvre normalement l’apport nécessaire en vitamines, si toutefois votre alimentation est équilibrée !

> La vitamine A : on la trouve dans les aliments d’origine animale, le foie, notamment. Mais, certains végétaux, comme la carotte, contiennent des provitamines A (le carotène). Ces provitamines ont la particularité de se transformer en vitamine A.
Une carence en vitamine A peut provoquer des troubles de la vision. Cela se trouve notamment dans certains pays en développement, mais elle est exceptionnelle en Europe.

> La vitamine B1 : elle intervient dans la dégradation des sucres. Les céréales complètes, les légumes secs, la viande de porc, les œufs sont riches en vitamine B1.
Une carence en vitamine B1 peut provoquer des polynévrites ou, dans les pays en développement, le béribéri (insuffisance cardiaque et troubles neurologiques).

> La vitamine PP ou B3 : encore appelée niacine. Elle intervient dans la dégradation du glucose. Les viandes et abats, les poissons, les légumes secs, certains fruits sont riches en vitamine PP.
Sa carence peut entraîner la pellagre et des problèmes cutanés, digestifs ou nerveux.

> La vitamine B6 : encore appelée pyridoxine. Elle est importante pour la synthèse des lipides et des protéines telles que l’hémoglobine. On la trouve dans les levures, les pommes de terre, le saumon (et les autres poissons aussi), les noix, le foie, le riz.
Sa carence peut provoquer des problèmes cutanés, des dépressions, des problèmes immunitaires.

> La vitamine B9 : c’est l’ acide folique qui intervient dans le métabolisme des acides aminés. On la trouve dans le foie gras, le foie cuit, le jaune d’œuf, le cresson, les noix, les épinards ou la salade.
Sa carence peut provoquer des anémies ou des dépressions, et chez la femme en début de grossesse, des anomalies de développement du fœtus (système nerveux). Il est donc conseillé de veiller à son apport suffisant en cas de projet de grossesse.

> La vitamine C : c’est la "star" des vitamines. On ne jure que par elle. La vitamine C est nécessaire à la bonne santé des vaisseaux sanguins et des muscles. Elle favorise l’absorption du fer. Elle joue également un rôle dans l’élimination des toxiques. Elle a aussi des propriétés anti-oxydantes, en limitant l’effet des radicaux libres. On la trouve dans les fruits et les légumes frais.
Sa carence provoque le scorbut, une maladie dont on beaucoup souffert les poilus de la guerre 14, avec son lot de fatigue, de douleurs et d’altération des gencives.

> La vitamine D : c’est le calciférol. Elle intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore. Essentielle pour une bonne qualité des os. A la différence des autres vitamines que l’on trouve dans l’alimentation, la vitamine D est synthétisée par la peau sous l’action du soleil.
Chez les petits enfants, une carence en vitamine D peut provoquer un rachitisme. Il est donc important, quand le soleil manque trop (en France, de septembre à juin) d’apporter des compléments en vitamine D, aux jeunes enfants. Les laits maternisés sont souvent complétés en vitamine D.
Les aliments les plus riches en vitamine D sont le poisson gras et les huiles extraites du foie de certains poissons, comme l’huile de foie de morue, que gardent encore en mémoire, les plus âgés d’entre nous ! Et à un moindre degré : les œufs, le beurre et le foie. Les personnes âgées, mais aussi les plus jeunes qui s’exposent peu au soleil, ont un risque non négligeable d’insuffisance d’apport.

> La vitamine K : elle est nécessaire à la coagulation du sang, mais les troubles de coagulation par carence en vitamine K sont exceptionnels. Elle est produite dans l’organisme par les bactéries intestinales et peut être trouvée dans l’alimentation. Elle se trouve dans les légumes à feuilles, comme les épinards, les choux et dans les tomates.

La vitamine D

Vous mangez des fruits, vous avez donc votre compte en vitamine C.
Vous mangez de la viande et du poisson, vous avez aussi votre compte en protéines.
Vous consommez suffisamment de produits de la mer ou de laitages, vous avez ce qu’il vous faut en acides gras, en acides aminés et en calcium.

Mais n’oubliez pas la vitamine D !

La vitamine D sert à fixer le calcium sur les os. Elle améliore la résistance aux infections et pourrait prévenir certains cancers. On la trouve dans le foie des poissons gras, dans le jaune d’œuf, la viande, les fromages, le beurre, les céréales et les champignons. Mais elle est surtout synthétisée sous l’action du soleil.
Or, nous manquons de soleil ! Soit que nous traversions des hivers trop rigoureux, soit que nous passions nos journées à la lumière des néons, soit que les dermatologues nous ont tellement fait peur avec les méfaits du soleil, que nous finissons par le fuir comme la peste.

Résultat : nous synthétisons souvent mal notre vitamine D, la vitamine du soleil. Elle n’est fabriquée par notre organisme, que lors d’une exposition au soleil. Les carences en vitamine D ne sont pas rares. Il faut y penser. Si l’on prend l’exemple des femmes de certains pays qui restent confinées à la maison ou largement habillées, lorsqu’elles sortent. On sait que ces femmes manquent de vitamine D. Même si elles vivent dans des pays très ensoleillés.
Résultat : des os fragiles, une ostéoporose plus importante et des muscles moins toniques. Donc, nos modes de vie qu’ils soient trop confinés sous des lumières artificielles, chez nous, ou trop confinées pour d’autres raisons, ailleurs, entraînent bien souvent, des carences en vitamine D. A vous de voir si une petite cure de soleil peut vous convenir, ou si vous préférez des gélules de vitamine D ; n’hésitez pas à en parler avec votre médecin, car il existe un dosage sanguin simple qui permet de savoir où vous en êtes...

A voir : Les aliments riches en vitamines

A lire aussi : 
> Le manque de vitamine D
> Les aliments riches en vitamine D
> Cuisinez en faisant le plein de vitamines ! 

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité