publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Peut-on boire du Red Bull sans risque ? : Vigilance sur les boissons énergisantes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. octobre 2011)

Le Red Bull® a été longtemps interdit en France car différentes études réalisées en particulier chez les animaux, avaient montré que la taurine et la D-glucuronolactone ont des effets neuro-comportementaux ( hyperactivité, peur, hypersensibilité aux bruits et automutilation observées chez la souris) et sur le rein.

Depuis la commercialisation des boissons dites énergisantes en France, les autorités sanitaires, et le ministère de la santé se sont toujours montré vigilants. L’Agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement, travail (anses) a souvent émis des communiqués sur ces boissons. Et en octobre 2013,elle a rendu des conclusions sur les risques liés à leur consommation.

Quels risques d'accidents ?

Des accidents parfois très graves... mais pour un nombre faible de cas !
L'imputabilité de la consommation de ces boissons dites énergisantes dans la survenue d'évenements indésirables a été jugée très vraisemblable ou vraisemblable pour 25 cas.

Les principaux symptômes observés, parfois très graves, ont été : des accidents ou troubles cardio-vasculaires (hypertension, tachycardie, sensations d'oppression ou douleurs thoraciques... parfois arrêt cardiaque), des problèmes comportementaux et neurologiques ( anxiété, angoisse, état de panique, épilepsie...).

Au sujet des accidents cardiaques, l'Anses "considère que les arrêts cardiaques signalés dans le dispositif de nutrivigilance (...) surviennent très vraisemblablement chez des sujets génétiquement prédisposés".

Des modes de consommation à risque
L'Agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement, travail (anses) insiste sur le fait que la survenue de ces problèmes et accidents n'est pas de la seule responsabilité de ces boissons, mais de l'association avec d'autres facteurs liés aux circonstances de la consommation de ces boissons.

Au final, cette agence conclut donc qu'associées à l'alcool, en boîte de nuit (où l'on a chaud, parfois en état de déshydratation), ou lors d'une activité sportive, les boissons dites énergisantes augmentent les risques de survenue d'un problème de santé.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité