publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les triglycérides : À partir de quel taux s’inquiéter ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. septembre 2013)

Le taux normal est de 1,5 g à 2 g de triglycérides par litre de sang. Ce taux devient pathologique entre 4 et 5 g par litre de sang. À eux seuls, les triglycérides ne rendent pas malade et ne favorisent pas directement l'apparition de maladies cardiovasculaires. En revanche, ils sont un marqueur de risque.

En effet, l'augmentation de leur taux est souvent associée à une augmentation du taux de mauvais cholestérol et à une baisse du bon cholestérol. Et le risque majeur, ce sont les accidents cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral) et les plaques d'athérome (ces plaques de cholestérol qui épaississent la paroi des artères et qui entravent la bonne circulation du sang).

Un taux trop élevé de triglycérides, peut également être à l'origine d'une inflammation du pancréas (pancréatite).

Enfin, une hypertriglycéridémie - surtout lorsqu'elle est associée avec l'obésité abdominale (le gros ventre), est l'un des facteurs de risque d'un désordre métabolique grave qui est le diabète.

Résultats de la prise de sang


On ne présente aucun risque cardiovasculaire lorsque les résultats de la prise de sang affichent le bilan suivant :

> LDL-cholestérol : inférieur à 1,60 g/l.
> Triglycérides : inférieur à 1,5 g/l.
> HDL-cholestérol : supérieur à 0,40 g/l.

Si ce bilan est normal, pas besoin de le refaire avant cinq ans, sauf si on change ses habitudes alimentaires ou que l'on a pris du poids.
En revanche, si le taux de triglycérides est supérieur à 4g/l, alors, on souffre d'une hypertriglycéridémie qui nécessite un régime ou/et un traitement.

Et si l'augmentation des triglycérides est associée à une augmentation du taux de LDL-cholestérol, alors, il peut s'agir d'une hyperlipidémie qui nécessite un traitement médicamenteux particulier.
Dans tous les cas, plus l'anomalie lipidique est détectée tôt, plus il est facile de prévenir les maladies cardiovasculaires.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité