publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le végétarisme : ce qu'il faut savoir

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. novembre 2016)

© Shutterstock

Le terme végétarisme fait référence à une alimentation qui exclut la viande et le poisson, voire tous les produits d'origine animale comme le lait, les fromages et les oeufs.

Les raisons du végétarisme


Mauvaises conditions d'élevage ou d'abattage des animaux, maladies liées à la surconsommation de protéines animales, inégalité dans l'accès aux ressources alimentaires entre le Nord et le Sud du monde... nombreux sont les arguments qui poussent certaines personnes à se tourner vers le végétarisme. Ethiques, économiques, écologiques ou sanitaires, toutes ces raisons reflètent l'envie de se détacher d'un certain mode de vie et surtout d'une alimentation trop riche et consumériste.

Les différents types de végétarisme


  • Le pesco-végétarisme : c'est la forme de végétarisme la plus rependue. Ces végétariens ne consomment pas de viande, mais mangent du poisson, du fromage et des oeufs
  • Le lacto-ovo-végétarisme : Les végétariens qui ne consomment ni viande, ni poisson, mais mangent des oeufs et des produits laitiers.
  • Le lacto-végétarisme : les végétariens qui consomment des produits laitiers, mais pas d'oeufs.
  • Le végétalisme : le végétalien ne consomme que des produits provenant du monde végétal.
  • Le flexitarisme : il s'agit d'un végétarien qui consomme de la viande ou du poisson de manière occasionnelle.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité