publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Arrêt cardiaque : savoir réagir ! : Le défibrillareur

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. mars 2011)

Les deux signes indispensables pour utiliser un défibrillateur sont la perte de connaissance et l'absence de respiration de la victime.

Si le défibrillateur n’est pas juste à côté de la victime, commencez par un massage cardiaque qui maintient les contractions du cœur, pendant qu’une autre personne va chercher le défibrillateur.

Lorsqu’il s’agit d’un arrêt cardiaque précoce (depuis moins de 5 minutes), privilégiez l’utilisation du défibrillateur. Pour un arrêt plus long ou dont vous ne connaissez pas le moment de survenue, vous pouvez commencer par un massage cardiaque jusqu’à l’arrivée du défibrillateur.

Si vous avez un doute sur les symptômes de la victime ( inconscience et absence de respiration), mieux vaut commencer par un massage cardiaque, après avoir donné l'alerte.

L'appareil et les électrodes placées sur le thorax mesurent la résistance thoracique, elles déterminent en gros le volume thoracique, ce qui leur permet de s’adapter au patient à traiter.

La procédure en détail

Le défibrillateur se présente dans un boîtier de protection. Une fois allumé, il donne des consignes vocales au sauveteur pour l’accompagner dans chaque étape de la défibrillation.

Avant toute chose, si la personne ne respire plus, appelez le 15, le 18, ou le 112.

En pratique, voici comment utiliser l'appareil :
1 -
Dégagez les vêtements du thorax de la victime. Allumez l'appareil et placez les électrodes sur le thorax dénudé du patient : l’une sous la clavicule droite, l’autre au niveau du creux de l’aisselle gauche. Des illustrations accompagnent les commentaires.

2 - L'appareil va automatiquement analyser le rythme cardiaque. A ce moment là il ne faut pas toucher le patient. Puis l'appareil annonce l’administration éventuelle d’un choc électrique. Ou appuyez sur le bouton délivrant le choc électrique, si l'appareil vous l'indique. A cet instant précis, le sauveteur doit s'écarter de la victime.

3 - Après le choc électrique, l'appareil peut demander de reprendre le massage cardiaque externe (30 compressions thoraciques et 2 insufflations pulmonaires). Suivez les instructions de l'appareillage.

4 - Il reste à surveiller la victime et à suivre les instructions du défibrillateur jusqu’à l’arrivée des secours.

© Pompiers Paris

© Pompiers Paris



publicité