publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fermeture des hôpitaux : assez !

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Assez de la fermeture des hôpitaux, des services hospitaliers ou de leur regroupement ! Des sénateurs du groupe communiste, républicain et citoyen, ont présenté une proposition de loi pour instaurer un moratoire sur ce sujet... qui a été rejettée !

"Il est grand temps de faire une pause sur cette logique de gestion de soins qui consiste à fermer hôpitaux, services, et maternités de proximité... et de réfléchir ensemble sur l'avenir de nos établissements", indique Laurence Cohen, sénatrice du Val-de-Marne.

Isabelle Pasquet, également sénatrice du groupe communiste, républicain et citoyen, regrette de son côté que "la loi HPST traite les hôpitaux comme s'ils étaient des entreprises en fonction de leur rentabilité, d'où la fermeture de services ou d'établissements de proximité..."

Les maternités particulièrement visées !
La situation est préoccupante dans de nombreux territoires et pas seulement dans des régions rurales. Les exemples ne manquent pas ! La situation est particulièrement préoccupante pour les maternités. Alors que notre pays a un taux de fécondité élevé (au niveau européen), "nous sommes passés de plus de 1 300 maternités en 1975, à environ 500 en 2008", précise Laurence Cohen.

Et de rajouter : "Marisol Touraine, avant de devenir ministre de la Santé, était d'accord avec la nécessité d'un tel moratoire... maintenant qu'elle est aux affaires, son discours a changé !"

Pour le sénateurs qui avaient présenté cette proposition de loi : "ce rejet est lourd de conséquences pour les territoires et les populations. Les fermetures de services, d'établissements et des maternités de proximité, ainsi que des centres d'IVG remettent en cause l'égalité d'accès et la qualité de soin pour toutes et tous. Une nouvelle fois, le Sénat, pourtant majoritaire à gauche, a préféré faire primer les économies et les règles comptables sur les besoins essentiels des femmes et des hommes."

Si vous vous sentez concernés par ce sujet ou si vous souhaitez en discuter... n'hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux.


A lire aussi :
> Accoucher sur une route : pourquoi est-ce possible ?



publicité