publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Baisser sa tension artérielle sans médicament : l'activité physique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. avril 2016)

Effectuer une activité physique de manière régulière est conseillé pour prévenir la survenue d'une tension artérielle trop élevée. C'est aussi reommandé quand on souffre d'une hypertension artérielle. Or, bouger n’est pas le fort des Français et encore moins des personnes hypertendues. Seulement 9 % (contre 14 % des Français non hypertendus) d’entre eux pratiquent régulièrement une activité physique. Et pourtant, elle fait partie des recommandations officielles au même titre que l’alimentation.

Pour stabiliser et faire baisser sa tension, rien ne sert d’y aller à fond, il faut pratiquer une activité cardio-vasculaire douce et régulière*. Le postulat « 30 minutes de marche 3 fois par semaine » est un bon début. A condition de s’y tenir bien évidemment.

En pratique : 20 minutes à 1 heure par jour selon l’intensité de l’activité : jardiner, faire le ménage, promener le chien, faire sa gym à la maison, marcher d’un bon pas, faire du vélo en promenade ou du vélo d’appartement, jouer au golf...

Selon certaines études, la pression artérielle chuterait respectivement de 10 mmHg (pression systolique) et de 5 mmHg (pression diastolique) au bout de quelques mois d’activité physique pratiquée régulièrement. Ces gains « modestes » suffiraient par ailleurs à faire diminuer de 40 % le risque d’accident vasculaire cérébral et de 15 % celui d’une maladie du cœur.

Dans tous les cas, ne rien faire pendant la semaine et pratiquer une heure d’une activité physique intense le dimanche (vélo en club, squash...) est inutile et peut même être dangereux.

A lire aussi nos dossiers :
> Bien choisir son appareil à tension.
>
Pratiquer un sport après 50 ans.
>
Savoir réagir vite en cas d'attaque cérébrale.



publicité