publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Baisser sa tension artérielle sans médicament : l'hypertension, c'est quoi ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. avril 2016)

Si votre médecin vous annonce « 11/8 » de tension à chaque visite, c’est que tout va bien. Mais savez-vous seulement à quoi correspondent ces deux séries de chiffres ? Et parle-t-on d'hypertension artérielle ?

Dans l'exemple pris :
> « 11 » : c’est le chiffre de la pression systolique, c'est-à-dire la pression maximale dans les artères, quand le coeur se contracte. En réalité, ce 11 est la version abrégée de 110 millimètres de mercure (mmHg).

> « 8 » : c’est le chiffre de la pression diastolique, c'est-à-dire la pression minimale, lorsque le cœur se relâche entre deux contractions. Comme pour la pression systolique, ce 8 correspond à 80 mmHg.

L’hypertension artérielle commence officiellement dès 140 mmHg ou 90 mmHg. Au-delà de ces chiffres de tension artérielle, on considère qu'il existe des risques importants de développer des complications cardiaques, vasculaires, rénales... nécessitant la mise en place d'un traitement.

Mais depuis quelques années, les médecins parlent de "pré-hypertension" quand la pression artérielle est comprise entre 120 et 139 mmHg de pression systolique et 80 et 89 mmHg de pression diastolique (lire l’interview du médecin spécialiste). Ce qui suppose déjà de contrôler régulièrement sa tension atérielle, et de faire attention à son alimentation et à son hygiène de vie.

A lire aussi :
> Les symptômes de l'hypertension artérielle

Voir aussi cette vidéo :

Tension artérielle: vidéo



publicité