publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chikungunya, grippe aviaire... bientôt là ? : Arrivée en Europe

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (19. août 2011)

Pouvez-vous nous en dire plus sur les arboviroses ?
Celles-ci représentent un réel problème, notamment, les dengues qui sont les plus fréquentes. La poussée observée en Martinique, il y a quelques mois, en est un exemple. En Amérique du Nord, le West Nile continue de progresser. En ce qui concerne le chikungunya, la question a été à peu près maîtrisée à La Réunion, mais de fortes poussées perdurent dans des pays comme l’Inde, la Malaisie ou l’Indonésie.

Ces maladies peuvent-elles se développer dans les pays d’Europe ?
Pour le chikungunya, comme pour d’autres arboviroses, il suffit que certaines conditions soient remplies (humidité, chaleur...) pour qu’une épidémie apparaisse. A la fin de l’été 2007, des cas de chikunguya ont été notifiés en Italie du Nord. L'Aedes albopictus, un des moustiques vecteurs connus de cette maladie, est installé dans cette région depuis plusieurs années et a permis la transmission autochtone du virus à partir d’un porteur qui revenait d’Inde. Compte tenu des risques similaires dans certains départements du sud de la France, une démoustication a été entreprise à titre de précaution. Ce scénario peut se répéter pour d’autres maladies



publicité