publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Comment adopter une conduite écolo ? : interview d'un expert de l'environnement

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. avril 2016)

Patrick Coroller est directeur du département Transport et mobilité à l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie).

Que représente la pollution générée par la voiture en France ?

Le secteur des transports est aujourd’hui responsable de 36 % des émissions de CO2 en France et de 27 % des émissions de gaz à effet de serre.

Toutefois, des mesures ont été prises pour diminuer ces émissions de gaz toxiques...

En effet, ces émissions sont de plus en plus contrôlées dans le cadre des normes EURO. Ainsi, depuis 1990, grâce aux progrès technologiques, les émissions d’oxydes d’azote (NOx) des transports routiers ont diminué de 52 % et les rejets de particules de 88 %. La norme Euro 5, attendue pour 2009, imposera le filtre à particules sur les véhicules Diesel et limitera davantage les émissions de N0x.

Réduire l'émission de CO2, aujourd'hui, c'est préserver le climat ?

Aujourd'hui, les émissions moyennes standard de l'ensemble du parc roulant (voitures neuves et d'occasion) sont de 174 gCO2/km. Si ces émissions diminuaient pour atteindre 130 gCO2/km, le gain serait de l'ordre de 17 MtCO2, soit une baisse de plus de 25 %. Le dispositif du bonus écologique automobile a ainsi été mis en place pour orienter les achats de véhicules neufs vers les modèles les moins émetteurs de CO2 et inciter les constructeurs à mettre sur le marché des véhicules plus vertueux en termes d’émissions de CO2.

Chaque citoyen, chaque conducteur est concerné...

Parmi les moyens simples, il faut faire l'inventaire des solutions que chacun a sa disposition pour effectuer un trajet, notamment en ville. Il y a toujours une méthode alternative à la voiture. En utilisant moins son véhicule, on contribue à réduire les émissions de CO2 mais aussi à améliorer la qualité de l’air .

Un changement dans sa façon de conduire a t-il un impact significatif sur l'environnement et sur son budget carburant ?

Oui. Avec une conduite plus apaisé, les consommations de carburant et les émissions de CO2 diminuent. Un gain qui n’est pas négligeable puisque l’on peut atteindre jusuq'à 20 % d’économies en carburant. Enfin, un bon entretien du véhicule (réglage du moteur, nettoyage du filtre à air, bon gonflage des pneus...) permet de limiter les émissions de particules polluantes et de CO2. Il est donc important que chaque conducteur prenne conscience de l’impact de son écoconduite pour présever l'environnement.

Pour en savoir plus, faites notre quiz sur les bonnes habitudes de conduite écolo.

A lire aussi : 
Les particules fines : quels risques pour notre santé ?
> Petit guide des plantes dépolluantes
Notre exposition aux polluants inquiète les autorités sanitaires

Donnez votre avis, apportez votre témoignage... sur NOTRE FORUM.

Patrick Coroller est directeur du département Transport et mobilité à l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie).

Patrick Coroller est directeur du département Transport et mobilité à l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie).



publicité