publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Conseils aux voyageurs : Des recommandations avant de partir

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. août 2014)

Avant de partir en voyage dans un nouveau pays, en plus de toutes les formalités administratives à effectuer, un certain nombre de précautions sanitaires sont à prendre :

1) Se renseigner pour connaître la situation sanitaire du pays dans lequel on se rend :
Connaître les maladies qui existent ainsi que celles qui émergent au moment du départ : l'exemple du SRAS en 2004, de la grippe aviaire depuis 2005, l'extension du virus du chikungunya à la Réunion entre 2005 et 2006 montrent à quel point le profil sanitaire d'un pays peuvent changer en quelques mois.

Il faut aussi se renseigner sur l'existence ou non de paludisme, sur sa résistance aux antipaludéens et de laquelle dépendra le mode de traitement préventif qui sera prescrit. Les antipaludéens ne sont distribués que sur ordonnance médicale et le médecin, informé de l'évolution du paludisme à travers le monde, saura vous conseiller et vous prescrira le (ou les) médicament(s) adapté(s).

L'actualité sanitaire dans le monde est disponible sur différents sites internet tels que celui du ministère de la santé, du ministère des affaires étrangères, le site de l'OMS ainsi que dans tous les services de maladies infectieuses et les centres de vaccinations.

2) Se mettre à jour pour des vaccinations obligatoires en France (polio, tétanos, diphtérie

Et faire en plus les vaccins obligatoires qui seront différents selon les destinations. Un certain nombre de vaccins sont parfois fortement conseillés, la décision dépend des conditions dans lesquelles se passe le voyage, des risques pris, de la longueur du séjour, ....

Attention, il ne faut pas s'y prendre la veille du départ ; en effet, des vaccins devront être effectués un certain nombre de jours avant le départ pour être valables, certains demandent un délai supérieur à 40 jours.

Pour les enfants, en plus des vaccins obligatoires il faut penser au vaccin contre la rougeole, la rubéole, les oreillons, le BCG dès la naissance, voire l'hépatite B. Certaines vaccinations ne sont possibles qu'à partir d'un certain âge.

3) Préparer une trousse de pharmacie avec au minimum :

  • les médicaments de première urgence : anti-diarrhéiques, médicaments contre les douleurs et la fièvre, voire des antibiotiques.
  • les SRO (Sachets de Réhydratation Orale) pour les tous petits en cas de forte diarrhée.
  • les antipaludéens adaptés au paludisme qui sévit éventuellement dans le pays de destination avec la quantité de médicaments nécessaires pour traiter une maladie existante (à prendre avec soi dans l'avion pour le cas où la valise de soute serait perdue),
  • des préservatifs (dans la trousse des hommes comme celle des femmes)
  • des kits pour les petites plaies cutanées : produit antiseptique, compresses stériles, pince à épiler, ...
  • des crèmes solaires, des produits anti-moustiques, des collyres en monodose (pour les pays chauds et secs)
  • des produits pour stériliser l' eau
  • un gel ou solution hydro-alcoolique pour se laver les mains s'il n'y a pas d'eau et savon.
  • et bien sûr les médicaments nécessaires pour une maladie chronique.

4) D'autres précautions sont à prendre :

  • emmener aussi une moustiquaire imprégnée de produit répulsif si des maladies transportées par les moustiques sont présentes dans le pays de destination (globalement tous les pays intertropicaux)
  • si une personne a une maladie chronique, il est raisonnable de demander à son médecin un résumé écrit de l'état de santé et des traitements en cours, écrit dans la langue parlée du pays de destination ou en anglais au moins si le français n'est pas la langue couramment parlée. Il est nécessaire de prendre les médicaments nécessaires pour tout le séjour, voire plus si jamais il y a des retards dans les retours, de plus il faut les prendre avec soi dans l'avion et non les laisser dans la valise de soute, on ne sait jamais, les valises arrivent parfois quelques jours après les voyageurs.
  • il est indispensable d'avoir une assistance rapatriement, ...
  • connaître les conditions d'hospitalisation, les dispensaires ou hôpitaux corrects.
  • noter tous les numéros de téléphone qui peuvent être nécessaires sur place : centres de santé, services des urgences, médecin à contacter si nécessaire, ... dans le pays concerné et celui de l'assistance rapatriement.


A lire aussi notre dosseir sur : le Virus Zika



publicité