publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Conseils aux voyageurs : En rentrant de voyage

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. août 2014)

- il est indispensable de continuer le traitement antipaludéen le temps prévu par le médecin.
- si une fièvre apparaît dans les semaines qui suivent un retour d'un pays impaludé, il faut consulter un médecin, en effet, toute fièvre inexpliquée dans ce cadre là est considérée a priori comme un accès palustre ; il faut une prise de sang pour faire le diagnostic et traiter sans tarder.
- si des diarrhées apparaissent et ne cessent pas, a fortiori si elles sont accompagnées de fièvre ou si elles sont sanglantes, il faut aussi consulter un médecin.

 

A retenir

Partir en voyage est synonyme de vacances pour la plupart d'entre nous. Quelques règles élémentaires sont néanmoins importantes à suivre pour éviter que le plaisir ne puisse tourner au cauchemar : se renseigner sur les conditions sanitaires du lieu de destination, peser le pour et le contre pour voyager avec des enfants ; les femmes enceintes et les personnes atteintes d'une maladie chronique sont des personnes relativement fragiles, elles doivent aussi réfléchir sur les éventuels risques ; préparer une trousse de pharmacie. Sur place, attention à l'eau et aux aliments crus, prendre régulièrement les médicaments antipaludéens si le paludisme sévit, utiliser des répulsifs et une moustiquaire, mettre des vêtements couvrants et des chaussures, ne pas se baigner en eaux douces. Au retour de voyage, continuer les antipaludéens et consulter un médecin si quelque chose ne va pas.

 

A lire aussi : 
> Diabète et voyage
> Voyager pendant la grossesse
> La santé en voyage : adresses utiles 

 

Sources :
- Ministère de la santé, Sante.gouv, 2012.
- Ministère des Affaires étrangères, 2012.



publicité