publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Couronne dentaire : le prix

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (23. juin 2016)

Il existe différents types de couronnes, et selon les matériaux utilisés, les prix peuvent fortement varier :

> La couronne métallique : 
(technique de la « cire perdue »)

C'est la couronne la moins chère, elle est plus recommandée lorsque la dent à traiter est peu visible (molaire).
Son prix : entre 300 à 600 euros.

> La couronne céramo-métallique :

C’est une couronne de structure métallique recouverte d’un émaillage. Cette solution est conseillée pour une dent visible (incisive, canine, prémolaire)
Son prix : entre 600 à 1000 euros.

> La couronne tout céramique :

Elle est proposée dans certains cas plus spécifiques.
Son prix : entre 850 à 1200 euros. 

Où sont-elles fabriquées ?

Comme on l’a expliqué, les couronnes sont réalisées la plupart du temps en laboratoire par un prothésiste dentaire. Certains travaux peuvent bénéficier d’une technique de scannage (maquette virtuelle sur écran créée à partir d’un logiciel spécifique).

Les prix mentionnés ci-dessus sont indicatifs. Ils varient selon le praticien, la ville ou la région. Précisons que le coût du métal est en sus et s’il y a utilisation de métaux précieux, le prix de ceux-ci est indexé sur le cours de l’or.

Chacune de ces couronnes est indifféremment remboursée 75,25 euros par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM).

Avant d’entreprendre les soins, un devis doit être remis au patient dans lequel le dentiste devra mentionner le type de prothèse, les matériaux utilisés et un éventuel traitement alternatif ceci afin de conduire au consentement éclairé du patient.

Il ne faut pas hésiter à prendre un second avis auprès d’un autre dentiste.

Le patient peut aussi demander une fiche de traçabilité des produits qui rentrent dans la composition de sa prothèse. Cette traçabilité doit comporter la norme CE des produits et leur numéro de lot (Directive Européenne 93/42).

Par ailleurs, pour des raisons financières, des soins hors métropole et hors CEE se pratiquent plus en plus… mais avec le risque de nombreux problèmes dans le suivi des soins.

Une meilleure information sur l’hygiène bucco-dentaire et l’hygiène alimentaire a considérablement fait reculer les problèmes de pertes de dents, ainsi que l’âge de la pose de prothèses dentaires.

Il est vivement conseillé d’effectuer des visites de contrôle chez votre dentiste tous les 6 mois ou au moins une fois par an et de ne pas attendre pour consulter en cas de doute ou de douleur. Cela peut vous éviter des soins lourds et coûteux… et en particulier la pose d’une couronne dentaire.

La différence entre une couronne et un implant dentaire ?

Une couronne permet de reconstituer la partie visible de la dent (qui sort de la gencive) quand il en manque une grande partie (et qu’il est impossible de traiter et de reconstruire avec seulement un amalgame).

Un implant correspond à la reconstitution complète d’une dent. Cette solution est envisagée lorsqu’il n’y a plus de racine naturelle et que la masse osseuse sur laquelle repose cet implant est suffisante.

A lire aussi nos autres dossiers dentaires : 
> Carie dentaire
> Douleur dentaire
> Dents sensibles : causes et traitements
> Erosion dentaire

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ou de poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Dents et "Un dentiste vous répond" !


publicité