publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les vrais dangers des perturbateurs endocriniens

Publié par : Elide Achille

© Jupiterimages/BananaStock

Les perturbateurs endocriniens sont des substances d’origines naturelle ou chimique qui, au contact de l’organisme, viennent modifier son fonctionnement hormonal. Ils seraient de vrais dangers pour la santé des organes génitaux (seins, prostate...), ainsi que pour la fécondité.

Au quotidien, nous n’échappons pas au contact de ces substances. Et un contact trop important avec les perturbateurs endocriniens risque - entre autres - d’augmenter les risques de développer certains types de cancer.

Les perturbateurs endocriniens agissent en imitant le fonctionnement d’une hormone naturelle, en se fixant sur les différents récepteurs de cette hormone naturelle, et en interférant sur sa production ou sa régulation, ce qui modifie la quantité de l’hormone présente dans le corps.

Nous retrouvons différents perturbateurs un peu partout : dans l’eau, dans l'alimentation et dans certains produits issus de l’industrie que nous utilisons au quotidien (produits d’hygiène, cosmétiques, médicaments,...). Ces dernières années, il était surtout question du bisphénol A que l’on retrouvait dans plusieurs produits de la consommation courante (il est désormais interdit de l’utiliser dans la fabrication de tous les contenants alimentaires). Mais il en existe d’autres, comme la dioxine.

Cependant, il est encore difficile d’évaluer clairement la nocivité réelle de ces perturbateurs endocriniens.

De là, plusieurs questions se posent auxquelles répondent un cancérologue et un gynécologue, spécialiste des problèmes de fécondité. Il détaillent les vrais dangers des perturbateurs endocrinens.

Auteur : Camille Ozuru.
Consultants experts :

> Pr David Khayat, chef du service de cancérologie, hôpital La Pitié-Salpêtrière, Paris.

> Pr Michael Brinberg, gynécologue obstétricien et chef du service de médecine de la reproduction à l'hôpital Jean verdier, Bondy.



publicité