publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pratiquer un sport quand on a un diabète : les conseils d'un médecin spécialiste

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. juillet 2016)

> Peut-on faire des sports extrêmes quand on est diabétique ?

Dr Claude Colas : Je dirais que certains sports extrêmes sont contre-indiqués dès l’instant où ils sont pratiqués seuls. Mais de moins en moins de sports le sont.
Par exemple, la plongée a été autorisée par la Fédération Française de plongée.
Les patients diabétiques peuvent à présent plonger avec un moniteur moyennant quelques précautions : se re-sucrer si la glycémie est basse, et ne pas plonger si cette glycémie est élevée.
Il y a certaines normes à respecter, mais si ces patients sont bien encadrés, ils peuvent s’adonner au sport qui les passionne.

Il faut savoir que beaucoup de patients diabétiques de type 1 se dépassent : grimper sur le Mont-Blanc, sauter en parachute. Ce type de dépassement de soi n’est pas évident chez les patients diabétiques de type 2.

> Est-ce qu'il y a des sports à éviter en cas de diabète ?

Dr C. C. : Non, il n’y a pas de sports contre-indiqués, mais concernant le diabète de type 2, il y a surtout des difficultés qui peuvent être liées à un souffle qui s’épuise, un genou souffrant d'arthrose, un surpoids, une insuffisance cardiaque, parfois même des œdèmes.
Il n’est pas besoin de s’inscrire dans une salle de gym ou de pratiquer un sport extrême. Il est suffisant de planifier tous les jours un exercice, comme par exemple 30 minutes de marche.

Il faut savoir que tout exercice musculaire est consommateur de sucre, c’est pour ça que souvent votre médecin vous conseille de ne pas avoir une vie sédentaire et de faire un peu de sport.
Je dis souvent à mes patients : faire un exercice c’est comme prendre un anti-diabétique supplémentaire qui va aider à baisser votre glycémie, stabiliser votre diabète et améliorer l’équilibre de celui-ci.

> Est-ce qu'on peut tout se permettre parce qu'on fait du sport ?

Dr C. C. : Avant un exercice, la personne diabétique doit gérer son alimentation afin d'anticiper la chute de glycémie occasionnée par l’exercice physique et les traitements hypoglycémiques.
Il sera donc nécessaire d’absorber des féculents, des fruits, des glucides. Mais on ne pourra pas pour autant tout se permettre. Car il n’est pas dit que le sport évite les pics glycémiques. Pratiquer un sport n'est pas suffisant pour compenser les excès.

>> Vous voulez témoigner, donner votre avis ou poser des questions ? Rendez-vous dans notre FORUM Diabète !


publicité