publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Diabète et voyage : quel transport choisir ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. juillet 2016)

Quand on souffre d'un diabète et que l'on doit partir pour un séjour ou partir en vacances, il n'y a pas de contre-indication particulière concernant les transports.

Toutefois, un voyage en avion demande quelques précautions liées aux mesures de sécurité de plus en plus draconiennes des compagnies aériennes. Il est interdit de transporter des liquides et des seringues en cabine, aussi, si vous n'êtes pas en possession de l'ordonnance de votre médecin traitant, expliquant clairement votre statut de diabétique, il est possible que l'on vous interdise d'embarquer avec vos traitements.

Par ailleurs, vérifiez si les traitements ne craignent pas un voyage en soute. Si vous avez plusieurs bagages, répartissez les traitements, pour le cas - même improbable, que l'un d'eux soit perdu.

Attention à ne pas faire passer les pompes à insuline aux rayons X, au risque de les rendre hors usage. Elles peuvent passer sans problème sous le portique de sécurité.

Prenez votre lecteur de glycémie avec vous durant votre voyage, ainsi qu'un jeu de piles supplémentaire. Demandez au personnel navigant si vous pouvez l'utiliser en vol.

4 précautions à prendre

1 - Si vous devez partir pour un pays qui est sur un autre fuseau horaire, demandez à votre médecin comment répartir la les injections d'insuline. En revanche, il n'y a aucun ajustement à faire pour la prise des médicaments (aux heures des repas).

2 - Si vous devez effectuer une injection en cours de vol, évitez de la faire au moment du décollage et de l'atterrissage, mais plutôt une fois que vous êtes bien installé dans l'avion.

3 - Ayez toujours sur vous votre carte de diabétique que vous pouvez soit télécharger, soit demander à votre médecin traitant.

4 - Si vous avez perdu plus ou moins de la sensibilité au niveau de la plante des pieds, restez chaussé. Vous pourriez vous brûler sur le sable chaud. De façon générale, ne marchez pas pieds nus, afin d'éviter de vous blesser et de contracter une infection.

En vidéo : les boissons lights - un danger en cas de diabète ?

Une étude menée par l'Inserm a démontré que le risque de développer un diabète de type 2 serait plus élevé chez les personnes qui consomment des boissons sucrées light. Voici les explications de Guy Fagherazzi, épidémiologiste et chercheur à l’Inserm.

>> Vous voulez témoigner, donner votre avis ou poser des questions ? Rendez-vous dans notre FORUM Diabète !

A lire aussi : 
> Le diabète et l'école
> Diabète : les soins des pieds
> Index glycémique : c'est quoi ?

Sources et notes : Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2, recommandation pour la pratique clinique, Haute autorité de santé, janvier 2013.


publicité