publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Diabète chez la femme : quelles particularités ? : Le diabète gestationnel

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. août 2012)

Suite du chat sur le diabète chez les femmes : les réponses du Dr Robert Boizel, diabétologue qui s'exprime sur le diabète pedant la grossesse : le diabète gestationnel.

Anonyme : Je suis diabétique de type 1, j'ai 31 ans et j'ai des difficultés à tomber enceinte.
Dr Robert Boizel : Les diabétiques de type 1 n'ont pas plus de difficultés que les autres à avoir des enfants.

Anonyme : Lorsque le test du sucre (75g et 3 prises de sang) redevient négatif à 24 heures, est-ce suffisant pour s'assurer que l'on ne fait pas de diabète gestationnel ou ce dernier ne risque-t-il pas d'apparaître après ?
Dr R. B. : Quand les trois valeurs du test de glycémie effectué pendant la grossesse, sont normales, il n'est pas nécessaire de le répéter. Cela signifie qu'il n'y aura pas de diabète gestationnel jusqu'à la fin de la grossesse en cours.

Anonyme : Comment sait-on que l'on a du diabète lorsqu'on est enceinte ? Quels sont les principaux signes ?
Dr R. B. : Quand il ne s'agit pas d'un diabète qui existait avant la grossesse, il n'y a habituellement aucun signe. C'est la raison du dépistage par prise de sang au laboratoire qui est décidé par le médecin qui suit la grossesse, en fonction des facteurs de risque du diabète gestationnel que la femme présente.

Anonyme : Si enceinte, j'ai du diabète, mon enfant en aura-t-il ?

Dr R. B. : Votre enfant ne sera pas diabétique. Par contre, les adultes dont la mère a eu un diabète pendant la grossesse, ont un plus grand risque d'avoir un diabète de type 2 à la cinquantaine.

Anonyme : J'ai eu un diabète gestationnel lors d'une première grossesse, qui n'a pas nécessité de traitement par insuline car je suivais un régime avec le moins de glucides possibles (résultat 7 kg perdus en fin de grossesse et 9 kg avec l'accouchement...). Est-ce que le fait d'éviter les sucres dès le début d'une prochaine grossesse pourrait éviter d'avoir à nouveau du diabète gestationnel ?
Dr R. B. : Avoir eu un diabète gestationnel augmente le risque d'en avoir au cours des grossesses suivantes, mais il n’y a pas systématiquement de récidive. Une réduction du poids peut éviter une récidive, mais la prévention ne passe jamais par la suppression des glucides : il faut éviter les excès mais conserver un apport de glucides normal.

Anonyme : Est-ce que les femmes qui ont eu un diabète gestationnel ont plus de risque de développer un vrai diabète plus tard ? Si oui, est-il possible de prévenir l'apparition de ce diabète ?
Dr R. B. : Les femmes qui ont eut un diabète gestationnel ont un risque de développer un diabète de type 2 multiplié par 7. Ce risque est d'autant plus important que les femmes sont âgées, sont en surpoids et sédentaires. Le risque de diabète est aussi plus important quand un traitement par l' insuline a été pris pendant la grossesse. Une alimentation satisfaisante et un renforcement de l'activité physique permettent de réduire le risque ultérieur de diabète de 50 %.

Anonyme : Le diabète de la femme enceinte a-t-il des incidences sur le foetus et l'enfant plus tard ?
Dr R. B. : Les risques pour le fœtus et le nouveau-né sont la justification du dépistage et du traitement du diabète gestationnel. Une bonne prise en charge permet de prévenir ces complications fœtales et néonatales.

Voir aussi cette vidéo sur le diabète gestationnel :

Environ 5 % des femmes sont touchées par le diabète gestationnel : un diabète qui se développe entre la 24ème et la 28ème semaine de grossesse chez des femmes qui n’avaient jamais eu de problèmes de diabète auparavant.


publicité