publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Diabète : soins des pieds : La surveillance en cas d’artérite

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. février 2015)

Si l'on souffre d'une d'artérite, on doit à tout prix éviter les plaies. De tout petits bobos peuvent être à l'origine d'une gangrène.
Alors, attention :
> Quand on se coupe les ongles, il faut utiliser des ciseaux à bout rond. Si les ongles sont trop durs, le mieux est d'aller chez un pédicure.

> Si l'on a de la corne, on ne doit pas chercher pas à la retirer soi-même. On conseille d'hydrater ces zones avec des crèmes hydratantes, et de laisser faire le pédicure.

> Protéger ses pieds des blessures. Lorsque l'on sort, il faut porter des chaussures adaptées, et, à la maison, porter des chaussons fermés type charentaises, même si ce n'est pas toujours très coquet !

Une mauvaise information


Il faut le savoir, il n'y a pas de « petit diabète ». À tous les stades, on doit surveiller ses pieds. Cependant, l'information passe mal et les diabétiques, eux-mêmes, ne connaissent pas les risques qu'ils courent. On estime que 60% des amputations pourraient être évitées, si l'information était mieux diffusée. L'information et la prévention sont donc extrêmement importantes.

Une consultation chez le podologue est nécessaire, tous les deux mois. Mais la surveillance doit être quotidienne à la maison. Si on respecte bien tous les conseils d'hygiène et de surveillance, on limite d'autant les risques. Alors, prenez vos pieds en main !

Auteur : Sylvie Charbonnier.
Consultant expert : Florence Regard, podologue.

Sources et notes : Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2, recommandation pour la pratique clinique, Haute autorité de santé, janvier 2015.


publicité