publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Notre exposition aux polluants inquiète les autorités sanitaires

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

© Jupiterimages/iStockphoto

Environnement, alimentation et activités physiques, maladies chroniques : voilà les trois axes principaux de l’étude Esteban, qui débutera le 14 avril sur l’ensemble du territoire national.

L’Institut de veille sanitaire (InVS) lance Esteban, une grande étude nationale pour la santé publique avec l’aide du ministère des Affaires sociales et de la Santé, du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, et le soutien de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).

Les objectifs principaux de l’étude

Le but de cette vaste étude est de fournir un tableau représentatif de l’état de santé de la population française, sur la base de trois axes :

> Mesurer l’exposition de la population à certaines substances chimiques présentes dans l’environnement et pouvant avoir un impact sur la santé (bisphénol A, pesticides, perturbateurs endocriniens…). Les informations, recueillies via des dosages biologiques (sang, cheveux, urines), seront utilisées pour constituer une « biothèque » : une base de données à utiliser ultérieurement pour doser des substances non encore identifiées à ce jour.

> Surveiller les habitudes alimentaires et les niveaux d'activité physique et de sédentarité des Français. Pour la première fois en France, l’activité physique fera l’objet d’une étude approfondie, grâce au port d’accéléromètres (un appareil électromécanique qui mesure les forces d'accélération dynamique).

> Mesurer la fréquence des maladies chroniques (diabète, maladies respiratoires, maladies cardiovasculaires, allergies…) et de leurs facteurs de risque en France.

Qui va être sollicité ?

L’étude Esteban sera menée sur un total de 5 000 personnes résidantes en France métropolitaine (hors Corse) : un échantillon de 4 000 adultes de 18 à 74 ans, et de 1 000 enfants de 6 à 17 ans.

Les participants seront tirés au sort et on lui proposera un bilan de santé complet et gratuit qui inclut des examens de santé et des analyses biologiques.

Pour en savoir plus : www.esteban.invs.sante.fr


Source : Communiqué de presse InVS 1 avril 2014.

A lire aussi :
> La nutrition
> Maladies respiratoires : adresses utiles
> La BPCO



publicité