publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Eviter et détecter un cancer de la peau : les facteurs de risque

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. janvier 2016)

La première cause de cancer de la peau, c’est le soleil. L’exposition aux rayons ultraviolets du soleil augmente le risque de développer un cancer. Les sources artificielles comme les lampes solaires, sont aussi en cause et généralement à proscrire.

Les zones du corps les plus à risque sont celles qui sont habituellement découvertes comme le cou, les mains, le visage ou les bras.

Attention : l’exposition aux rayonnements UV a un effet cumulatif, c’est-à-dire qu’elle s’additionne ou se combine au fil du temps. On a un " capital-soleil". Quand on l’a utilisé (épuisé), on se trouve alors dans la zone à risques.

Les grains de beauté

On estime que la présence de cinquante grains de beauté de plus de 2 millimètres multiplie par 4 ou 5 le risque de cancer, de même que la présence de grains de beauté de plus de 4 ou 5 millimètres de diamètre. Certains critères doivent vous alerter (lire plus loin)

Ce sont les personnes à peau claire qui sont les plus à risque compte tenu de leur absence relative de pigmentation. Il ne faudrait pas en déduire, pour autant, qu’une peau mate protège totalement des rayonnements UV. Il est donc très important, pour mieux se protéger, de bien connaître son type de peau.

Le type de peau

Les différents types de peau sont répartis en cinq phototypes :

  • Phototype I : Peau extrêmement blanche, cheveux roux ou blonds, yeux bleus ou verts. La peau brûle facilement (coups de soleil rapides et très fréquents), rougit mais ne bronze jamais.
  • Phototype II : Peau claire, cheveux blonds, roux ou châtains, yeux verts ou bruns. Les coups de soleil sont fréquents, la peau bronze difficilement.
  • Phototype III : Peau moyenne, cheveux châtains ou bruns, yeux bruns. Les coups de soleil sont occasionnels, la peau bronze graduellement.
  • Phototype IV : Peau mate, cheveux bruns ou noirs, yeux bruns ou noir. Les coups de soleil sont occasionnels en cas d’exposition intense, et la peau bronze toujours bien.
  • Phototype V : Peau brun foncé, cheveux noirs, yeux noirs. Rares coups de soleil, la peau bronze beaucoup.
  • Phototype VI : Peau noire, cheveux noirs, yeux noirs. Les coups de soleil sont vraiment exceptionnels.

Les premiers phototypes de peau sont les plus vulnérables, et à risque pour développer un cancer de la peau. Ce qui ne signifie pas que les peaux foncées soient parfaitement protégées.

Attention aux enfants

La peau des enfants est plus fine que celle des adultes. Leur système pigmentaire étant encore immature, leur sensibilité aux rayonnements UV est donc plus grande.

Les dermatologues le disent tous : les surexpositions solaires pendant l’enfance font le lit des mélanomes à l’âge adulte.

Nos conseils :

  • Les nourrissons de moins de 12 mois ne doivent jamais être exposés au soleil.
  • Il faut protéger les enfants lors d’activités en plein air (lunettes, chapeaux, tee-shirts).
  • L’application régulière de crème solaire est conseillée mais elle ne dispense pas du recours à d’autres moyens de protection.
  • Ne jamais utiliser d’accélérateurs de bronzage.
  • Eviter le soleil entre midi et 16 heures.

 

A lire aussi notre dossier : 5 conseils pour protéger les enfants du soleil



publicité