publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Eviter et détecter un cancer de la peau : le témoignage d'un patient

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. janvier 2016)

Le témoignage d'Agnès, 24 ans, opérée d'un carcinome.

Comment vous êtes-vous aperçue que vous aviez un problème ?
En fait, c’est ma mère qui s’en est aperçue la première. J’avais une espèce de petite tache sur la paupière inférieure, vous savez, au niveau du cerne. C’était tout petit. Comme une tête d’épingle. C’était un peu rosé avec des petits vaisseaux. Moi, ça ne m’a pas inquiétée. C’était il y a deux ans, j’avais 22 ans. On n’a pas de cancer de la peau à 22 ans ! Ma mère m’a emmenée chez une dermatologue. Et là, ça a été le choc ! Un carcinome basocellulaire. On m’a opérée très vite, heureusement. Moi, j’aurais laissé trainé ça...

Vous vous étiez beaucoup exposée au soleil ?
Oui. Quand j’étais petite, nous vivions à Madagascar. Et forcément, j’étais tout le temps au soleil. Maintenant, je vis à Marseille. Je suis gardien de la paix. Je suis donc souvent au soleil. Et quand j’ai du temps libre, je vais faire un jogging sur la corniche. Je suis donc très souvent au soleil. Je mets des crèmes, bien sûr. Mais la preuve : ce n’est pas suffisant.

Comment allez-vous, maintenant ?
Très bien. L’intervention était très légère. Je dois cependant me faire surveiller très régulièrement. Au début, c’était tous les six mois. Maintenant, c’est tous les ans. Et ça, c’est pour toute ma vie. Et bien sûr, je fais maintenant extrêmement attention au soleil.

Pour apporter votre témoignage, réagir sur ce sujet... rendez-vous sur notre FORUM.

 

A lire aussi :
> Reconnaître un grain de beauté cancéreux : photos de mélanome
> Dépistage du cancer de la peau
> La gale : des symptômes au traitement



publicité