publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Faire un don de moelle osseuse : Les conseils du médecin spécialiste

Publié par : Clémentine Fitaire

Entretien avec le Dr Frédérico Garnier, médecin spécialiste et directeur adjoint du Registre France Greffe de Moelle.

Quelles sont les maladies qui peuvent être guéries par une greffe de moelle osseuse ?

Les maladies susceptibles d’être traitées par une greffe de moelle osseuse (GMO) sont principalement des maladies malignes du sang comme, par exemple, les leucémies, mais aussi des maladies héréditaires, comme certains déficits immunitaires chez l’enfant, ou des maladies acquises comme certaines insuffisances de fonctionnement de la moelle osseuse qui ne produit plus correctement les cellules du sang.

Quand est proposée une greffe de moelle osseuse ?

Pour soigner ces maladies, on dispose de plusieurs moyens thérapeutiques, dont la greffe de moelle osseuse (ou greffe de cellules souches hématopoïétiques - CSH). La greffe est rarement indiquée d’emblée. Elle est généralement proposée à un patient en fonction des caractéristiques de sa maladie, ainsi que des résultats obtenus avec le traitement initial.

Chaque année des milliers de personnes, enfants ou adultes, atteintes de ces maladies graves du sang (congénitales ou acquises), ou d’autres maladies rares, parfois mortelles, ont besoin d’être soignées grâce à une greffe de moelle osseuse provenant d’un donneur compatible (allogreffe).

Existe-t-il des risques pour un donneur de moelle osseuse ?

Lors de l’inscription du donneur, une recherche soigneuse des contre-indications au don, d’ordre cardio-vasculaire par exemple, est réalisée. En respectant ces contre-indications, le don de moelle osseuse n’entraîne pas de complication pour le donneur.

Quelles sont les contre-indications pour être donneur de moelle osseuse ?

Pour être donneur de moelle osseuse, il faut être en parfaite santé, avoir entre 18 et 50 ans révolus et accepter de répondre à un entretien médical, puis de faire une prise de sang.

Il existe une série de contre-indications au don médical et biologique. Elles sont destinées à protéger le donneur et le receveur. Il n’est pas question qu’un donneur prenne des risques en donnant sa moelle osseuse. Et de la même façon, la greffe doit rester un bénéfice pour le malade.

Pourquoi " nettoyer " la moelle osseuse du malade avant de lui injecter les cellules du donneur ?

Avant une greffe, on prépare la moelle osseuse du malade à recevoir celle du donneur : c’est la phase de conditionnement. En parallèle, avant d’être injecté, le greffon de moelle osseuse est préparé au laboratoire : décompte des différentes cellules présentes dans le greffon pour évaluer la richesse du greffon, éventuellement retrait de certaines cellules du greffon sur demande du médecin car jugées non nécessaires pour la greffe (comme les globules rouges, par exemple, dans certains cas).



publicité