publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Faire un don de moelle osseuse : Pourquoi donner ?

Publié par : Clémentine Fitaire

Parce qu’en devenant donneur volontaire de moelle osseuse, on augmente les chances de trouver un donneur compatible pour chaque malade. La greffe de moelle osseuse représente un réel espoir de guérison pour certains malades atteints de maladies graves du sang.

En effet, il peut arriver qu’une maladie ou une modification des gènes entraîne un dérèglement des cellules et une anomalie dans leur fabrication. Il peut s’agir d’une prolifération anarchique des cellules, avec des anomalies majeures des cellules sanguines.
Ceci peut entraîner une anémie (baisse des globules rouges), ou une baisse des plaquettes (prédisposition à présenter des saignements) et des globules blancs (susceptibilité accrue aux infections). Lorsque la moelle osseuse ne fabrique plus correctement les cellules indispensables du sang, la personne ne peut continuer à vivre normalement. Sa santé peut alors se détériorer très rapidement jusqu’à un seuil critique. Dans ce cas, une greffe de la moelle peut être nécessaire pour qu’elle re-fonctionne normalement.

Dans une majorité de cas, il s’agit d’une maladie cancéreuse, du type leucémie ou lymphome, qui peut représenter une indication à la greffe de moelle osseuse. Il peut aussi s’agir d’un déficit immunitaire, ou des conséquences d’une hépatite, voire une maladie héréditaire qui provoque des anomalies lors de la fabrication des cellules sanguines.

A lire aussi notre dossier :
> Symptômes de la leucémie et tous ses traitements.

Trouver un donneur

Quand une greffe est envisagée pour soigner un malade, le médecin cherche d’abord un donneur parmi ses frères et sœurs, car ils ont plus de chances d’avoir des caractéristiques génétiques proches du malade (une compatibilité), ce qui est indispensable pour que la greffe réussisse.

Quand ce donneur familial n’existe pas, le médecin fait appel au Registre national des donneurs volontaires de moelle osseuse (appelé le Registre France Greffe de Moelle) pour y rechercher, tant au niveau national qu’international, un donneur dont les caractéristiques génétiques sont aussi proches que possible de celles du malade.

Une solidarité bien organisée
Cette correspondance génétique est très rare : il existe 1 chance sur 1 million pour que deux personnes prises au hasard dans la population soient compatibles. Mais cette chance existe. D’où l’importance de la solidarité internationale (le Registre français des donneurs est interconnecté à 67 autres registres dans le monde).

En vous inscrivant sur le Registre des donneurs, vous pouvez offrir une chance et un réel espoir à un malade.

Il existe aujourd’hui 170 000 donneurs (une majorité de femmes) sur le Registre français, et 13 millions dans les Registres mondiaux.

L’Agence de la biomédecine souhaite que le Registre atteigne le plus rapidement possible 240 000 volontaires au don de moelle osseuse, afin d’augmenter sa diversité génétique et de venir en aide à un plus grand nombre de patients.

Sensibiliser le grand public...
Le don de moelle osseuse et son bénéfice pour les malades sont souvent méconnus du public. Aussi, chaque année, l’Agence de la biomédecine organise une semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse.
Le public est invité à participer à cette Semaine nationale notamment via le site www.dondemoelleosseuse.fr.



publicité