publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Faire un don de moelle osseuse : Le témoignage de Franck, 43 ans

Publié par : Clémentine Fitaire

Franck, 43 ans, raconte dans son témoignage pourquoi il a donné un peu de sa moelle osseuse, et comment cela s'est passé...

Pourquoi avez-vous pris la décision de donner votre moelle ?

J’ai souvent fréquenté les unités pédiatriques pour mes enfants. Mon fils a été opéré d’un rein, ma fille a eu une fracture du crâne suite à une chute de 4 mètres. J’y ai vu beaucoup d’enfants malades. Au travail, j'ai rencontré une femme qui cherchait un donneur potentiel pour une greffe de moelle osseuse. La personne est malheureusement décédée par la suite. J’ai réuni tous ces faits, et j’en suis arrivé à vouloir faire don de ma moelle.

Comment s'est passé le Jour J ?

Je suis rentré la veille à l’hôpital, on m’a fait une anesthésie générale et prélevé 750 ml de moelle osseuse au niveau de la crête iliaque. Je suis ressorti le lendemain du prélèvement. J’ai ressenti une petite appréhension juste avant, à l’idée de m’endormir, mais on m’aurait opéré du pied que cela aurait été pareil. Il faut savoir que l’on a le droit de changer d’avis jusqu’à la dernière minute. Alors même que j’étais sur le brancard, on m’a demandé si je voulais continuer. Je n’ai jamais douté car quelque part, quelqu’un attendait avec espoir le don d’une moelle.

Et après le don ?

J’ai eu un peu mal vers le bas du dos et de la fatigue due à l’anesthésie. J’étais raplapla pendant une semaine. Ce qui a été un peu plus difficile après le don, a été de faire face à ce vide qui a suivi cette période effervescente entourant le don de moelle. On rencontre beaucoup de gens formidables, on a des contacts intéressants. Puis tout s’arrête, ce qui est normal, mais un peu difficile à vivre. Puis petit à petit, on se construit un réseau de personnes qui sont en relation avec ce don de moelle (médecins, receveurs, donneurs), et on ressent à nouveau cette solidarité et cette chaleur qui entourent le don.

Que pourriez-vous dire pour encourager le don de moelle ?

Il s’agit de faire don d’une vie à une personne qu’on ne connaîtra jamais. Or, on a très peu l’occasion de rendre service aux gens, de les sortir de situations dramatiques. Le don de moelle est un geste qui comporte très peu de risques et qui peut sauver énormément de vies.

>> Vous voulez réagir, apporter votre témoignage... rendez-vous sur notre FORUM.



publicité