publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Gastro : quoi manger ? : Chez l'enfant et chez l'adulte

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. octobre 2015)

En cas de gastro-entérite, les conseils alimentaires seront les mêmes chez un adulte ou chez un enfant qui a plus de deux ans.

Chez l'enfant et l'adulte, les risques de déshydratation majeure sont minimes. En sachant, toutefois, que le jeune enfant, comme une personne très âgée, peut être plus vulnérable en cas de gastro-entérite sévère.

Il est parfois difficile de savoir quoi manger, tant on n'a pas faim. Il est inutile de se forcer. Il faudra simplement faire attention à ne pas se déshydrater. On conseille donc de boire, sans attendre d'avoir soif. Il est recommandé de boire de petites quantités de liquide, mais fréquemment.

En termes de boissons, tous les types de breuvages sont recommandés sauf l' alcool, et en évitant de boire trop de boissons excitantes type café ou thé. On peut boire des sodas qui apporteront du sucre ou de la soupe (contenant minéraux, vitamines, sel). Si même la boisson ne passe pas, si avaler une gorgée d'eau déclenche quelques minutes plus tard, un vomissement, inutile d'insister. Mieux vaut attendre un peu et mettre l' estomac au repos quelque temps.

Côté aliments : on déconseille d'absorber trop de fibres qui ont l'inconvénient d'irriter la muqueuse digestive déjà bien atteinte. Aussi, il n'est pas recommandé de manger des agrumes ou des légumes riches en fibres (salades, haricots verts, choux...). Il faut éviter aussi le pain complet ou le pain aux graines.

Riz, pain blanc, pommes ou compotes de pommes, bananes, carottes sont des aliments à privilégier en cas de gastro. La muqueuse intestinale est irritée par l'infection et ces aliments ont l'avantage de vous apporter des calories et de vous nourrir sans encombre. Il est aussi recommandé de manger en petites quantités, mais plus souvent.

Bon à savoir : 15 conseils pour ménager votre estomac :

L'avis du médecin 

L'avis d'un médecin est nécessaire quand un nourrisson est concerné, ou pour toute autre personne quand les symptômes liés à la gastro-entérite persistent, ou que ces symptômes sont sévères (consultation en urgence), ou anormaux, comme la présence de sang dans les selles.

En plus d'examiner le patient, le médecin pourra prescrire des examens complémentaires s'il le juge nécessaire, comme une prise de sang, une analyse des selles... Mais il donnera surtout des conseils diététiques et éventuellement prescrira des médicaments (contre la fièvre, la douleur).

A voir : notre vidéo sur la digestion

La digestion est le processus au cours duquel le gastro-intestinal récupère les nutriments essentiels au fonctionnement de l’organisme et transforme les aliments non utilisés en déchets. Voici comment cela se passe exactement...

 

A lire aussi : 
> Les aliments riches en fibres
La gastro-entérite : c'est quoi ?
> Carte de l'évolution de la gastro en France

 Source : Gallay A. et al. Épidémiologie des diarrhées virales. Encycl Med Chir, Elsevier, Gastro-entérologie, 9-001-B-60, 2003, p7.



publicité