publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Arthrose : de graves conséquences méconnues

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. octobre 2013)

Les résultats de la première grande enquête nationale sur l'arthrose conduite par l'Alliance Nationale Contre l'Arthrose ont été rendus publics. Pour les professionnels de santé, le bilan est inquiétant. Les médecins et les associations tirent le signal d'alarme pour que l'Etat prenne au sérieux cette maladie qui aujourd'hui touche 10 millions de personnes, soit 17% de la population française.

De novembre 2012 à mai 2013, environ 3 000 réponses de personnes atteintes d'arthrose on pu être exploitées pour cette étude. C'est la première fois que les besoins et les attentes des patients sont ainsi explorés avec une enquête d'une telle envergure. Voici les principaux points à retenir :

Un retard fréquent de la prise en charge

Chez plus de la moitié des répondants, le diagnostic d'arthrose a été posé plus de deux ans après le début des symptômes, retardant malheureusement la prise en charge. La grande majorité de patients (80,5%) est suivie par un généraliste, pourtant la plupart des patients devraient bénéficier d'un suivi continu et d'une consultation annuelle par un médecin spécialiste, estiment les initiateurs de cette étude.

Un quotidien des plus compliqués

Pour 89% des personnes interrogées, la douleur est la principale plainte citée. S'ajoute à cela la corrélation avec la gêne fonctionnelle. Ce quotidien très handicapant a un véritable impact sur le moral des patients et sur leur image. Or, aujourd'hui l'arthrose est une maladie qui n'est pas perçue comme grave, en santé publique.

Des besoins inexploités

70% des patients estiment que le suivi médical devrait être amélioré, les plus demandeurs sont les patients aux revenus inférieurs à 1 000 euros par mois. En effet, les dépenses liées à l'arthrose génèrent de nombreuses difficultés (dépassements d'honoraires, consultations non remboursées, orthèses...)

Enfin, les spécialistes à l'initiative de cette étude, regrettent le manque de moyens financiers mis à la disposition de la recherche sur cette maladie et ses traitements.

Source : Dossier de presse "l'arthrose, un fardeau méconnu et fréquent", octobre 2013.

A lire également :
> L'arthrose
> Arthrose du genou
> Rhizarthrose : l'arthrose du pouce



publicité