publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Un larynx artificiel implanté chez l’homme

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. octobre 2013)

C'est une première mondiale, un larynx artificiel a été implanté chez l'homme avec succès a déclaré le Professeur Debry et son équipe du service ORL des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.

L'opération a eu lieu en 2012 chez un patient âgé de 65 ans, souffrant d'un cancer du larynx. Cette performance ouvre un nouvel espoir.

2 étapes chirurgicales

Pour insérer le larynx artificiel, il a fallu 2 phases chirurgicales à l'équipe de chirurgiens : tout d'abord en juin 2012 : enlever le larynx malade pour implanter le premier composant du larynx artificiel, une bague trachéale en titane.
Ensuite, quelques semaines plus tard en novembre 2012, la seconde étape : un dispositif amovible constitué de valves a été inséré dans la bague trachéale par la bouche du patient sous anesthésie générale.

Ce larynx artificiel reproduit ainsi partiellement les fonctions naturelles du larynx, et le patient peut respirer à nouveau par la bouche ou par le nez, ce qui est impossible chez un patient qui a eu un ablation du larynx (respiration courante par trachéotomie).

20 ans de recherche

Cette succès story est l'aboutissement de plus de 20 ans de travaux de recherche. Le professeur Debry avait commencé cette étude dans le cadre de sa thèse de doctorat alors qu'il était encore étudiant. Son idée de trouver des biomatériaux pour le remplacement du larynx a pris forme lorsque le choix s'est porté sur l'association du titane solide et poreux.

En 2005, la société ProTip a vu le jour avec pour objectif d'accélérer le développement de dispositifs médicaux innovants traitant les pathologies du larynx.

Après ces premiers résultats positifs ProTip et les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg vont continuer les développements du larynx artificiel et de sa procédure chirurgicale, avant d'envisager une diffusion plus large de cette thérapie.

Source : Andrew Lloyd and associates : http://www.protipmedical.com


A lire également :
> Le cancer de la gorge
> Le cancer de l'oesophage



publicité