publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Témoignage " J'ai souffert d'une leucémie " : les conseils du médecin spécialiste

Publié par : Elide Achille (16. août 2012)

Publi-communiqué

Interview du Professeur Jean Michon, chef du département d'Oncologie pédiatrique des adolescents et jeunes adultes de Curie (Dopaja), Président du RIFHOP, Président de la SFCE.

Quels conseils donner aux parents d'un enfant malade de cancer ? Y a-t-il des choses à dire ou à ne pas dire ?

Malheureusement, il n’existe pas de recette universelle à donner aux parents d’un enfant malade de cancer. Car les parents n’ont pas tous les mêmes réactions face au diagnostic et au traitement du cancer de leur enfant. Ces réactions changent énormément en fonction de l’histoire personnelle de chacun, de l’histoire de leur famille, de la gravité de la maladie de l’enfant.

Il arrive que les parents d’un enfant souffrant d’un cancer d’une faible gravité, avec une très bonne possibilité de guérison, en soient énormément traumatisés. A l’inverse, il y a des personnes qui, tout en faisant face à des maladies très graves, développent une énorme capacité de résilience.

Toutefois, si on ne peut surtout pas donner de recette, il est certain que la réaction des parents affecte beaucoup l’enfant, qui sera influencé par la tempête psychologique que ceux-ci traverseront.

De quelle façon faut-il annoncer la maladie à l'enfant ? Quel est le rôle de la communication lors du diagnostic d'un cancer ?

L’enfant est suivi par un médecin « référent », et c’est à ce dernier d’expliquer la maladie et non pas aux parents. Ils ne pourront pas expliquer la situation à leur enfant, alors qu’ils sont eux-mêmes sous le choc de la nouvelle : ils ne pourront pas prendre le recul nécessaire pour lui expliquer le cancer auquel il va devoir faire face dans son propre corps. Eux-mêmes risquent d’avoir une vision transformée de leur enfant, qu’ils ne « reconnaissent plus ». L’information doit au mieux être donnée par des personnes qui ont une formation et qui connaissent la maladie, le plus possible en présence du personnel médical et para-médical qui s’occupera de la prise en charge de l’enfant. Ainsi certains points de l’information pourront être repris en faisant référence à ce qui a été dit initialement.

Annoncer le diagnostic d’un cancer aux parents d’un enfant malade et à l’enfant lui-même est toujours très difficile, il est donc important d’éviter que cette nouvelle se transforme en catastrophe.

Cela se fait par étapes, le médecin va voir la famille plusieurs fois, l’accompagner dans le chemin d’acceptation de la maladie, puis pendant le traitement.



publicité