publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Témoignage " J'ai souffert d'une leucémie " : l'importance du soutien familial

Publié par : Elide Achille (16. août 2012)

Publi-communiqué

Suite de l'interview d'Antoine soigné pour une leucémie à l'âge de 12 ans.

De quelle façon avez-vous été aidé par votre famille ?
Ma famille m’a énormément soutenu. J’ai eu la chance d’avoir ma mère avec moi en permanence car elle avait arrêté de travailler un an avant que je ne tombe malade. Elle m’accompagnait à chaque fois à l’hôpital et je me sentais privilégié car certains enfants dont les parents travaillaient, étaient souvent seuls. Mes parents passaient tout leur temps libre avec moi, ce qui a eu des répercussions sur ma sœur qui se sentait plus laissée pour compte. Je le comprends, ça n’était pas facile pour elle non plus.

Et avec vos amis ?

Je ne voyais pas beaucoup mes amis. Seul un très bon ami me rendait visite, mais c’était occasionnel. J’étais souvent à l’hôpital et quand je rentrais chez moi, j’étais très fatigué par le traitement et gonflé par les corticoïdes. Je n’éprouvais pas le besoin de voir du monde. Je n’aspirais qu’à une chose : être tranquille.

Depuis ses 21 ans, Antoine est officiellement guéri. Après sa chimiothérapie, Il a suivi deux ans de traitement par voie orale puis une chimiothérapie légère par injection. Il n’a plus eu de traitement à partir de ses 16 ans. Jusqu’à sa guérison, Antoine devait passer une visite médicale tous les 6 mois. Actuellement, il doit se soumettre à une échographie cardiaque tous les 5 ans pour voir si le traitement ne lui a laissé aucune séquelle.

Cette épreuve a rendu Antoine plus solitaire mais plus philosophe sur les aléas de la vie. « J’apprécie beaucoup plus la vie car je sais que tout peut basculer du jour au lendemain. J’essaie d’en profiter au maximum. Je m’en suis sorti, je n’ai donc pas le droit de gâcher cette nouvelle chance ».



publicité