publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Problème de santé : réaménager son habitat : Adapter son logement

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. février 2010)

Le bon sens doit prévaloir. Mais pour une évaluation précise de vos besoins, faites plutôt appel à un ergothérapeute (voir "logement social"). Supprimez les marches, barres de seuils saillantes, tapis, etc.

Changez les revêtements de sol (sol antidérapant, suppression des tapis…), modifiez les pièces d’ eau (cuisine, WC, bains), installez des mains courantes, barres d’appui, adoptez la télécommande des installations électriques, d’ eau, de gaz, volets et fenêtres, etc.

Téléassistance

C’est le système le plus répandu car peu onéreux et rassurant pour tout le monde. En cas d’ urgence (malaise, chute, angoisse…), vous appuyez sur le bouton de votre télé-alarme (portée en médaillon ou montre). Vous êtes automatiquement identifié et, en cas d’impossibilité de communiquer, la centrale d’appels téléphoniques contacte immédiatement un proche, voisin, ami ou parent.

Renseignez-vous auprès de toutes sociétés de télé-assistance.

Vidéo surveillance

Des mini caméras sont installées dans votre chambre. Au cours de la nuit, elles sont déclenchées à deux reprises pendant quelques secondes, histoire de s’assurer que vous êtes bien dans votre lit (chez H2AD).

Détection du trouble du comportement

Un système de capteurs analyse les "faits et gestes" de la personne âgée : si elle est dans son lit, ses éventuels trajets, à quelle heure...

Destiné aux personnes de plus de 80 ans vivant seules, ce système de capteurs qui est encore à l'étude, devrait permettre de détecter des troubles du comportement passés inaperçus. Des tests sont en cours en milieu hospitalier, à Saint-Etienne et Paris (H2box chez H2AD).

Il existe un service (payant) avec un système de vidéo assistance basé sur des analyses comportementales intégrées dans un logiciel.
Pour plus de renseignements sur Link Care Services :
>
0 800 202 060 (numéro vert - appel gratuit).
> www.linkcareservices.com.

A lire aussi nore dossier :
> Alzheimer : que peuvent faire les proches ?



publicité