publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Problème de santé : réaménager son habitat : Appartement neuf

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. février 2010)

Ils sont cinq. Cinq appartements, dans cette résidence de la banlieue grenobloise, spécialement aménagés pour des personnes à mobilité réduite*. L’idée est simple. Permettre aux personnes âgées de rester chez elles le plus longtemps possible. « On veut faire de la mixité intergénérationnelle, précise Paul Verdier, médecin et président de la société H2AD, à l’origine des « appartements santé ». C’est-à-dire intégrer ce type de logements dans des résidences traditionnelles. » Le 3-pièces ouvert aux visites est classique, plutôt spacieux et dégagé : deux chambres, un grand salon-séjour ouvert sur une cuisine équipée et donnant accès sur une grande terrasse.

* Résidence Parc Avenir à Echirolles (Isère).

Le plein de technologie

En y regardant de plus près, le logement est aussi truffé d’équipements de pointe. Les portes, volets, chauffage, lumière sont actionnés par télécommande, les murs et mobilier sont équipés de télé alarmes ou de balises lumineuses. On appelle ça « la domotique ». Et, cerise sur le gâteau, un contrôle à distance de toutes les ouvertures peut être activé depuis une plateforme médicalisée située à 200 kilomètres de là. En cas de malaise, ce service peut s’avérer très utile pour l’accès des secours.

Salle de bains

Au fond, la salle de bains est avec les WC la pièce la plus "adaptée". Tout est pensé pour prévenir chutes et inconforts. Sol antidérapant, douche à l’italienne (sans seuil), poignées de maintien et mobilier réglable en hauteur (lavabo, siège de douche et cuvette des toilettes). « Pour les personnes en fauteuil roulant, les lavabos sont même incurvés vers l’intérieur et on supprime tout mobilier sous le lavabo pour le passage des jambes », détaille Jean Malot, directeur technique chez H2AD.

De nombreux projets

Mais pour l’heure, les "appartements santé" souffrent d’un écueil de taille. Ils n’existent pas encore ! Un an après leur présentation, leur statut de maisons-témoins n’a pas changé.

En attendant, le concept fait des petits. Chez Pierre&Terroirs, un promoteur immobilier, une résidence pour seniors actifs, retraités et seniors ayant un suivi médical important, vient d’être inaugurée près de Sisteron dans les Hautes-Alpes**. Quatre-vingt appartements adaptés, des activités communes (animations, piscine, terrain de pétanque, salle de sport…) et la télé-assistance 24/24 heures. Pour un deux-pièces de 45 mètres carrés, il faut compter 620 euros par mois, services compris. Aujourd’hui, tout est vendu mais déjà d’autres projets se développent.

Pour connaître d'éventuels projets de ce type près de chez vous, renseignez-vous à la mairie ou au Centre local d'information et de coordination (CLIC) de votre lieu de résidence et… lisez la presse locale.

**Les jardins de Montéglin.



publicité