publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Maladies du cerveau : les derniers progrès : La maladie de Parkinson

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. mars 2011)

brig57100 : La maladie de Parkinson est-elle héréditaire ?

Pr Jacques Touchon : Il existe, dans un certain nombre de cas, des gènes impliqués dans la maladie de Parkinson. On en connaît actuellement plus d'une dizaine. Mais dans la grande majorité des cas, la maladie de Parkinson est sporadique : il n'y a pas de caractère héréditaire.

bernard31130 : Si l'on diminue le stress oxydatif peut-on améliorer la maladie de Parkinson ?
Pr Jacques Touchon : Le stress oxydatif joue un rôle délétère sur les cellules nerveuses. Il est impliqué dans beaucoup de maladies du cerveau et en particulier dans la maladie de Parkinson. Lutter contre le stress oxydant aura donc des effets positifs en freinant le processus pathologique.

anonyme : Comment sait-on si l'on est beaucoup exposé au stress oxydatif ?
Pr Jacques Touchon : La vie actuelle, en raison de la pollution plus ou moins contrôlée (tabac, mauvaise alimentation) nous rend plus sensible au stress oxydant. Au cours du vieillissement, nos défenses anti-oxydantes deviennent moins performantes, ce qui joue probablement un rôle dans le développement de maladies du cerveau, comme les maladies neuro-dégénératives (Alzheimer).

lamarie4891 : Faut-il suivre un régime particulier durant la maladie de Parkinson ?
Pr Jacques Touchon : Il n'a pas été prouvé que la prise régulière de gélules d'antioxydants puisse avoir un effet thérapeutique sur la maladie de Parkinson. Une alimentation équilibrée, avec en particulier beaucoup de fruits et légumes, apporte une quantité suffisante d'antioxydants. Par contre, pour certains antioxydants comme la vitamine E, la prise de doses très élevées peut avoir un effet inverse : toxique.

bernard31130 : Est-il possible d'obtenir des effets bénéfiques sur la maladie de Parkinson, en augmentant le taux de glutathion de 300% ?
Pr Jacques Touchon : Il n'y a pas de données suffisantes pour penser que l'augmentation du taux de glutathion peut avoir un effet bénéfique.

bernard31130 : Quelles sont les nouveaux médicaments anti-Parkinson?
Pr Jacques Touchon : De nombreux candidats-médicaments sont à l'étude dans la maladie de Parkinson dont le but est d'atteindre 3 cibles : apporter le précurseur de la dopamine, limiter la destruction de la dopamine et agir à la place de la dopamine. Récemment, un nouveau médicament a été mis à la disposition des patients. Il vise à inhiber une enzyme de destruction de la dopamine (MAO). On a démontré qu'il avait un effet sur les symptômes et qu'il pouvait ralentir le cours de la maladie.

lamarie4891 : Qu'en est-il de la thérapie génique ? Pensez-vous qu'il sera possible d'en bénéficier d'ici peu ?
Pr Jacques Touchon : La thérapie génique représente effectivement un espoir important pour les patients atteints de la maladie de Parkinson. Des expériences ont déjà été réalisées pour permettre de favoriser la synthèse de dopamine ou pour apporter des facteurs neurotrophiques qui permettront aux neurones malades de mieux résister au processus pathologique. L'application en routine thérapeutique ne peut être envisagée que dans un avenir relativement lointain.

lamarie4891 : Que pensez-vous des cellules souches, déjà utilisées dans la maladie de Parkinson dans certains pays tels que l'Allemagne ou la Chine ?
Pr Jacques Touchon : Pour ce qui est des cellules souches, la maladie de Parkinson représente probablement une des indications privilégiées. Le but est d'injecter dans les structures atteintes dans cette maladie (le striatum, par exemple) des cellules qui vont se transformer en neurones produisant de la dopamine.

bernard31130 : Peut-on traiter une maladie de Parkinson par hypnose ?
Pr Jacques Touchon : On ne peut pas traiter la maladie de Parkinson par
hypnose. Par contre, les techniques de relaxation peuvent aider les patients
parkinsoniens en diminuant leur anxiété liée à leur maladie.

Lire notre dossier sur :
> Les symptômes et le traitement de la maladie de Parkinson.



publicité