publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les malformations de l'utérus

Publié par : rédaction Onmeda (15. septembre 2017)

© iStock

Les malformations utérines touchent environ 3% des femmes. Elles ne sont pas forcément symptomatiques et peuvent être découvertes fortuitement au moment d'un examen, d'une première échographie, ou d'une grossesse.

Quand les rechercher ?

Lorsqu'à l'adolescence une jeune fille n'a pas ses règles, en cas de règles très douloureuses ou lorsque des douleurs sont ressenties durant les rapports sexuels, des examens complémentaires peuvent être envisagés pour identifier une éventuelle malformation utérine.

De même, après un accouchement prématuré, après des fausses couches à répétition ou en cas d'infertilité, d'éventuelles malformations utérines peuvent être recherchées.

Diagnostic :

Une échographie pelvienne simple n'est pas toujours suffisante pour poser un diagnostic complet. Une échographie en 3D, une IRM, une hystérographie, une hystéroscopie ou une coelioscopie peuvent être nécessaires.

Quelles conséquences ?

Certaines formes peuvent entraîner des infertilités. Mais généralement la difficulté est de mener la grossesse à terme car ces malformations ont souvent un impact obstétrical.

Les conséquences d'une malformation utérine peuvent porter sur :

Les organes sexuels de la femme : vaaLes organes sexuels de la femme : utérus, vagin, ovaire...gin, utérus, ovaire...

Les organes sexuels de la femme : utérus, vagin, ovaire...

Auteur : Alice Guillemenot, sage-femme

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Gynécologie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Questions Gynéco : tout sur la santé de la femme
> Troubles des règles : les causes et les symptômes
> Sexualité : mal au ventre pendant les rapports sexuels
> Je n'arrive pas à tomber enceinte : pourquoi ?
> L'essentiel sur les organes génitaux de la femme




publicité