publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les morsures de chiens : Et que faire avec le chien ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. décembre 2014)

En fonction des circonstances et de la gravité de l'accident, différentes démarches peuvent être engagées. Si le chien appartient à la famille, et même si la morsure s'avère peu importante, il est recommandé de demander l'avis d'un vétérinaire pour « rééduquer » le chien afin d'éviter qu'il ne recommence.

En cas de morsure grave, le chien ne doit pas être abattu mais capturé et isolé afin de pouvoir subir un examen vétérinaire. On peut contacter le commissariat, les gendarmes ou les pompiers afin qu'ils prennent en charge la situation. Le propriétaire du chien doit fournir le carnet de vaccination au plus vite. Très souvent, lors d'une morsure de chien sur un enfant, l'animal n'est pas connu de l'enfant.

La loi* l'impose : tout chien mordeur doit subir trois visites chez le vétérinaire :
- dans les 48 heures après la morsure,
- au 8ème jour,
- au 15ème jour.

Le but : la prévention de la rage. En France, la vaccination antirabique n'est obligatoire que pour les chiens de catégorie 1 (Pitbulls et apparentés) et 2 (Rottweillers, American Staffordshire Terriers...), ceux qui doivent être déclarés en mairie et muselés dans les lieux publics.
Si le chien est porteur du virus de la rage, il mourra dans les dix jours. Alors, sa victime humaine pourra recevoir un traitement antirabique.

Notre conseil : si vous êtes mordu, exigez ces trois visites, car il arrive que le médecin n'y pense pas. N'oubliez pas aussi la vaccination antitétanique.

* Loi du 6 janvier 1999, dite loi des "chiens dangereux".



publicité