publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Médicaments contre la mélanome : les traitements immunothérapie

Publié par : Elide Achille

Parmi les nouveaux médicaments, les traitements d'immunothérapie sont de plus en plus prescrits pour des stades avancés de mélanome.

Grâce aux progrès de la recherche fondamentale au niveau cellulaire, des médicaments ont été mis au point pour agir de façon précise sur des cibles spécifiques de notre système immunitaire en principe capable de reconnaître des corps étrangers et certaines anomalies, comme la présence de cellules cancéreuses.

L’objectif est de diriger l’immunité du patient contre la tumeur, en agissant sur des protéines CTLA-4, PD-1… présentes à la surface de certains lymphocytes. Ces protéines tendent à bloquer la réponse de défense immunitaire de l’organisme, alors en utilisant des anticorps anti-CTLA-4 ou anti-PD-1, on cherche à stimuler notre système de défense immunitaire pour qu'il agisse pleinement. Des médicaments ont été mis au point pour bloquer l’action de ces protéines PD-1, CTLA-4… Les traitements mis au point s’appellent pembrolizumab (Keytruda®), nivolumab (Opdivo®), et ipilimunab (Yervoy®) sont administrés par voie veineuse.

En 2015, il a été démontré que ces médicaments apportent des résulats intéressants, montrant qu'ils ont un effet certain pour lutter contre le mélanome qui est à un stade avancé. Les études ont montré que les résultats sont généralement meilleurs quand on associe plusieurs médicaments d'immunothérapie.

A noter que ces médicaments qui donnent des résultats encourageants chez certains malades (baisse de la taille des tumeurs chez plus de 30% des patients, avec une réponse clinique durable), sont à l'origine d'effets néfastes parfois importants (fatigue, colite, troubles thyroïdiens, hépatite...).

Dans le futur, d'autres médicaments d'immunothérapie vont encore sortir. Et des études vont être menées pour connaître la meilleure association thérapeutique parmi tous les traitements aujourd'hui disponibles.



publicité