publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Médicaments contre la mélanome : un médicament en fonction du gène BRAF

Publié par : Elide Achille

Cela fait trente ans que les mélanomes métastasés sont traités comme on vient de le voir. Or, certains progrès sont en train de changer les choses. Comme la découverte d’une mutation. Un gène, le gène BRAF, mute dans la moitié des cas de mélanome.

La protéine BRAF (fabriquée par le gène portant le même nom) est une molécule dont la mission, à l’état normal, est d’intervenir sur la prolifération, la différenciation et la survie des cellules.

En 2002, les scientifiques ont découvert que cette protéine est souvent mutée quand se développe un mélanome. Cette mutation a pour effet d’activer la croissance anarchique des cellules. Les chercheurs en ont déduit qu’on pourrait intervenir pour freiner cette évolution en trouvant une protéine inhibitrice de BRAF. C’est ce qui a été fait.

Identifier les porteurs du gène BRAF muté

Dans un cas sur deux environ, la personne atteinte d’un mélanome est également porteuse d’un gène BRAF muté. Un test a donc été créé pour identifier les porteurs de cette mutation.

Puis une étude a été lancée pour connaître l'efficacité d'un nouveau traitement ciblé contre le mélanome, capable de contrer l'effet du gène BRAF muté. Ce traitement (vemurafenib ou dabrafenib  - car 2 médicaments sont aujourd'hui disponibles) a permis de réduire le risque de décès et d’améliorer la survie. Problème, au bout de quelques mois, il arrive que ce traitement perde de son efficacité...

Le principe du traitement : de même que la mutation du gène BRAF accélère l’évolution de la tumeur cancéreuse, ce traitement en freine l’évolution. Il se présente sous forme de comprimés ou de gélules, à prendre par voie orale. D'autres médicaments agissant sur d'autres cibles sont en voie de développement, ainsi, on dispose aujourd'hui d'un médicament anti-MEK que l'on associe souvent à l'anti-BRAF.

D’autres traitements indiqués pour un mélanome découvert à un stade avancé sont aujourd'hui disponibles, il s'agit de médicaments d'immunothérapie.



publicité