publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Octobre rose : on peut faire mieux contre le cancer du sein

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. octobre 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

Octobre Rose est devenu dans beaucoup de pays du monde entier, un événement majeur dela lutte contre le cancer du sein. Le symbole caractérisant Octobre Rose est une petite boucle rose (que l'on épingle sur le col de sa veste, sur la poitrine de sa chemise ou de son chemisier). Elle est l'équivalent de la boucle rouge symbolisant la Journée mondiale du Sida.

A cette occasion, de nombreuses manifestations sont organisées partout en France, chaque mois d'octobre. Ainsi, le ministère de la Santé, et l'Institut National du Cancer, communiquent, lancent des actions, en mettant en avant les bénéfices du dépistage du cancer du sein (conseillé chez toutes les femmes à partir de 50 ans). Des centres de soins anti-cancéreux organisent aussi des événements, comme également des organismes de recherche médicale, comme l'Inserm.

Les associations de patients comme la Ligue contre le cancer, l'ARC, et les nombreuses associations spécialisées dans le cancer du sein sont aussi très actives pendant Octobre Rose. Les médias (surtout féminins), des laboratoires pharmaceutiques, des industriels, mais aussi des grandes enseignes de magasins ne sont pas en reste. On peut parfois être agacé par cette "marchandisation" d'Octobre Rose, qui est presque marketé de nos jours. Mais inutile de se crisper sur cette réalité, si de l'argent est bel est bien mis à disposition de la recherche médicale contre le cancer, ou pour aider les patientes... on aurait tort de s'en plaindre.

Rappelons qu'en France, plus de 50 000 femmes déclarent un cancer du sein. Il est le premier cancer féminin. Même si grâce au dépistage, et grâce aux progrès thérapeutiques, de plus en plus de femmes guérissent de ce cancer. Encore trop d'entre elles en meurent, ou connaissent des traitements souvent lourds, traumatisants...

Dans ce dossier, découvrez l'interview de Catherine Cerisey qui a été traitée pour un cancer du sein aujourd'hui considéré comme guéri et qui milite activement pour améliorer la recherche médicale en oncologie, comme la prise en charge des patients souffrant d'un cancer. Elle revient sur les significations et les enjeux d'Octobre Rose.

A lire aussi les interviews d'Agnès Buzyn, présidente de l'Institut National du Cancer, qui détaille les actions de l'Inca pour Octobre Rose ; et d'Elodie Audonnet, chargée de communication à la Ligue contre le cancer.

Vous souhaitez partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans notre FORUM !




publicité