publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le dépistage de l'ostéoporose

Publié par : Elide Achille (15. décembre 2015)

L’ostéoporose touche 4 millions de femmes et près d’1,5 million d’hommes en France. Pourtant très répandue, cette maladie reste encore peu connue et mal prise en charge.

L'ostéoporose est une maladie qui peut être redoutée quand les années avancent, car les os fragilisés risquent de se fracturer plus facilement, à l'occasion de la moindre chute... ou parfois même de façon spontanée sans qu'il n'y ait véritablement de traumatisme, de choc.

Pourtant, de nombreux progrès médicaux ont été réalisés sur l'ostéoporose, tant sur ses connaissances que ses traitements.

C’est une maladie souvent mal vécue, faisant référence à la vieillesse. Des traitements efficaces existent, les moyens de prévention aussi... et on comprend donc mal pourquoi l’ostéoporose apparaît comme une affection « délaissée », peu considérée.

C’est pourquoi l’Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale (AFLAR) a décidé d’agir, d’alerter sur l’importance de la prévention et du dépistage de l'ostéoporose et d’une meilleure prise en charge des patients. Le dépistage est en effet une question majeure, il peut se faire avant qu'un problème ostéo-articulaire ne survienne (fracture), ou encore quand une fracture survient, nécessitant alors de savoir si le problème ne vient pas de la fragilisation de l'os (une démarche qui est insuffisamment effectuée).

Dans ce dossier, découvrez :
> L'interview du président de l'AFLAR qui explique pourquoi l'ostéoporose peut être grave, comment faire un dépistage...
> La vice-présidente qui nous éclaire sur les personnes à risque et le rôle de l'association.

A découvrir aussi : l'ostéoporose expliquée en vidéo 

Ostéoporose: vidéo

Auteur : Laetitia Demma.



publicité