publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

6 conseils pour prévenir le rhume, la grippe... : une hygiène stricte

Publié par : rédaction Onmeda (09. novembre 2016)


En cette période contagieuse, mieux vaut respecter une hygiène stricte. Le toucher étant le vecteur principal de transmission, lavez-vous fréquemment les mains, comme un chirurgien (les paumes, puis les
ongles, etc.). Si vous ne disposez pas d’un lavabo, usez d’un gel hydro-alcoolique.

De plus, limitez les contacts (bisous, poignées de main), et évitez d’éternuer sur quelqu’un. En effet, c’est principalement par les voies aériennes supérieures (la bouche et le nez) qu’entrent les virus.

La vitesse d’un postillon avoisinant les 200km/h... il y a fort à parier que le virus atteigne sa cible. Enfin, ne partagez ni verres, ni couverts... ni mouchoirs !

En plus de ces conseils d'hygiène, il est recommandé aux personnes vulnérables de se faire vacciner contre la grippe, mais aussi contre le pneumocoque. Il faut en parler à son médecin.

Les études ont démontré que l’air intérieur était plus pollué que l’air extérieur, y compris dans les villes. Même si le mercure est proche de zéro, aérez votre intérieur tous les jours pendant au moins 10 minutes, afin de renouveler l'air de votre lieu de vie.

Surtout, il est important de ne pas surchauffer les pièces pendant l’hiver. Une agression thermique (du chaud au froid) doublée d’une agression hydrométrique (du sec à l’humide) rendraient les muqueuses nasales plus sensibles aux agents infectieux.

Pour éviter cela, certains médecins conseillent de se laver le nez, surtout le soir, à l’aide d’un sérum physiologique, ou avec de oligorhine. Ce produit, contenant du zinc, permet de fortifier les muqueuses, en reconstituant le film protecteur. On peut aussi renforcer le film lipidique protégeant les muqueuses par des lavages de nez au soufre matin et soir.



publicité